La bourse ferme dans 6 h 44 min
  • CAC 40

    6 726,20
    +50,30 (+0,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 119,03
    +2,41 (+0,06 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1886
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 813,50
    -8,70 (-0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    32 477,40
    -1 085,65 (-3,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    936,56
    -24,34 (-2,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,56
    +0,30 (+0,42 %)
     
  • DAX

    15 580,74
    +12,01 (+0,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 104,87
    +23,15 (+0,33 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,3921
    +0,0038 (+0,27 %)
     

Salaire : les jeunes, une « génération sacrifiée » ?

·1 min de lecture
Les jeunes face à la crise
Les jeunes face à la crise

C’est une étude qui va peut-être donner des raisons d’espérer aux quelques 700 000 jeunes qui terminent chaque année leur cursus avant de débarquer sur le marché de l’emploi. L’Insee publie ce mardi une analyse bienvenue sur les conséquences sur les salaires futurs de l’entrée sur le marché du travail en période de crise.

Car depuis plus d’un an et demi, la situation est particulièrement difficile notamment pour les jeunes. De nombreuses personnalités parmi lesquelles le patron de la Société Générale, Frédéric Oudéa, ou encore l'ancienne ministre du Travail, Nicole Pénicot, viennent de lancer un appel pour la mise en place d'états généraux de la jeunesse.

Le récent baromètre de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), publié début mai, constate que l’insertion des jeunes diplômés s’est très nettement dégradée en un an. Un taux d’emploi de 69% par exemple pour les Bac +5 de la promotion 2019, en chute de 16 points par rapport à la promotion 2018, et des postes plus précaires. Le constat est similaire chez les Bac + 3/4. « L’autre signe de conditions d’emploi moins avantageuses est la baisse des salaires perçus », constate l’Apec. La rémunération brute annuelle médiane s’élève à 31 000 euros par an, contre 32 000 euros l’année dernière. Et la rémunération des jeunes femmes, toujours inférieure à celle des jeunes hommes, a baissé plus fortement en un an : - 2 000 euros contre - 300 euros pour leurs collègues de sexe masculin.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit immobilier : quand pourrez-vous changer d'assurance à tout moment ?
- Apple MacBook Pro : Jusqu'à 300 euros d'économies chez Cdiscount (remise + cagnotte)
- Epargne : vous allez casser votre Livret A

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles