La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 101,67
    +263,51 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 756,83
    +75,76 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1869
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 122,00
    -1 135,48 (-3,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    931,06
    -12,38 (-1,31 %)
     
  • S&P 500

    4 420,79
    +33,63 (+0,77 %)
     

Salaire, impôts, dons : 3 nouvelles carottes fiscales pour les particuliers

·1 min de lecture
Une bonne nouvelle
Une bonne nouvelle

C’est un oubli qui vient d'être réparé. Députés et sénateurs se sont entendus mardi pour donner la possibilité à certaines entreprises de moins de 50 salariés de verser jusqu’à 2 000 euros de prime sans impôt. Réunis en commission mixte paritaire (CMP), dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2021, ils ont validé l’amendement qui avait été déposé le 8 juin par les députés Modem.

A la mi-mars, le Premier ministre avait annoncé le retour pour une troisième saison de la « prime exceptionnelle de pouvoir d’achat », qui avait fait son apparition après la crise des Gilets jaunes. Cette prime dite Macron est défiscalisée (ni impôt sur le revenu, ni cotisations sociales) dans la limite « d’un plafond de 1 000 euros. Elle peut être versée, depuis le 1er juin et jusqu’au 31 mars 2022, pour les salaires allant jusqu’à 3 Smic, soit jusqu’à 55 965 euros bruts par an. Chaque employeur est libre de l’accorder à ses employés. Le plafond maximal de versement peut même atteindre 2 000 euros si un accord d’intéressement est en vigueur dans l’entreprise ou pour les salariés de « deuxième ligne » face à la crise du Covid-19.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : faut-il mettre fin aux avantages fiscaux ?
- Raisin : jusqu'à 80 euros offerts pour l'ouverture d'un compte à terme
- Carte bancaire et chèque : ces 4 petits gestes qui permettent d'échapper aux arnaques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles