Publicité
Marchés français ouverture 9 min
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,43 (+0,16 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,78 (-0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    39 233,71
    +135,01 (+0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,0834
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    16 635,73
    -90,13 (-0,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 414,50
    -352,82 (-0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     

Salaire : combien gagne un kiné ?

Avec 100 000 kinésithérapeutes en France, dont plus de 3 000 nouveaux chaque année, le métier connaît une forte démographie de ses effectifs. En cause ? Les besoins croissants des Français. Pour le vérifier, il suffit de jeter un œil à la démographie nationale de ces dernières années. En moins de 25 ans, la part des personnes âgées a augmenté d’environ 28% dans le pays. La formation de nouveaux personnels de santé paraît donc indispensable pour pouvoir répondre convenablement aux besoins futurs des patients.

Et c’est sur ce point précis que Guillaume Rall, président du Syndicat national des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs (SNMKR), insiste. Selon lui, il existe surtout un problème dans la formation : «Beaucoup d’étudiants, ne pouvant pas faire kiné en France, se forment à l’étranger pour ensuite revenir travailler en France». La faute à la PASS-L.AS, cette première année de médecine ultra sélective qui avait remplacé la réputée difficile PACES en 2021.

Avec 85% des kinésithérapeutes, c’est l’exercice en libéral qui attire le plus ces professionnels de santé. Et comme toute profession libérale, la rémunération d’un kinésithérapeute à son compte peut largement varier d’une année à l’autre. «On a un chiffre d’affaires à la fin de l’année duquel on déduit toutes les charges professionnelles qu’on a - locaux, matériel, frais de déplacement, assurances… On se retrouve ainsi avec un bénéfice net imposable, qui est notre rémunération», explique le président du syndicat.

En moyenne, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ai-je le droit de ne pas respecter un objectif professionnel rédigé en anglais ?
Neige et verglas : glissade, collision sur la route… s’agit-il d’un accident du travail ?
Télétravail : ces entreprises y croient un peu, beaucoup ou pas du tout
RATP : combien gagnent les musiciens du métro ?
AS COMPETENCES : + 10 ans d’expertise en recrutement dans un secteur particulièrement difficile : l’agroalimentaire