La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 473,16
    -48,47 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Les sénateurs de gauche s’attaquent au coût du logement

Généralisation de l’encadrement des loyers, augmentation des aides au logement, fixation d’un prix d’achat maximum, taxation des ventes les plus chères… C’est un véritable changement de logiciel que proposent les sénateurs du groupe communiste républicain citoyen et écologiste (CRCE), emmenés par l’ancienne secrétaire d’Etat au Logement Marie-Noëlle Lienemann et l’élue de la Dordogne Marie-Claude Varaillas. Les deux sénatrices viennent de déposer une proposition de loi visant à garantir l’accès logement à tous et à préserver le pouvoir d’achat des ménages. Un texte fleuve de 37 articles, que les deux élues jugent nécessaire face au renchérissement continu du logement.

“La crise du logement dans notre pays est une crise du logement abordable. C’est le poste de dépense qui a le plus dégradé le budget des ménages ces dernières années”, avance Marie-Claude Varaillas, co-auteure de la proposition de loi. D’après la Fondation Abbé Pierre, les prix à l’acquisition ont en effet flambé de 154% en 20 ans. Une tendance lourde qui s’exprime évidemment au travers de l’augmentation incessante des loyers et des charges des locataires. “Tous les voyants sont au rouge. Et cette situation ne saurait se satisfaire de vagues promesses et de la multiplication de chèques et de primes en tout genre”, ajoute l’élue, qui fustige le manque de considération du nouveau gouvernement pour le sujet.

Les sénateurs proposent d’abord des mesures d'urgence à destination des locataires, qui font face à une flambée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier locatif : les nouvelles opportunités qui s’offrent aux investisseurs
Son loyer passe de 90 à 1600 euros, le prêtre menace de déménager
Copropriété : les villes où les impayés de charges sont les plus importants
Logements étudiants : découvrez les villes où la tension immobilière est la plus forte
Malgré l'expulsion de ses locataires, ce couple ne touche plus de loyer depuis trois ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles