Publicité
La bourse ferme dans 3 h 34 min
  • CAC 40

    8 093,18
    -48,28 (-0,59 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 030,96
    -16,03 (-0,32 %)
     
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0826
    -0,0033 (-0,30 %)
     
  • Gold future

    2 410,80
    -15,10 (-0,62 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 545,59
    -1 185,91 (-1,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 518,22
    -8,20 (-0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,89
    -0,77 (-0,98 %)
     
  • DAX

    18 671,95
    -54,81 (-0,29 %)
     
  • FTSE 100

    8 379,41
    -37,04 (-0,44 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 617,10
    -329,83 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    19 195,60
    -25,02 (-0,13 %)
     
  • GBP/USD

    1,2704
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Ryanair : attention à ne pas acheter vos billets d’avion dans n’importe quelle agence de voyages

Jevgenij Kulikov / Getty Images

Et de six. Ryanair annonce, ce lundi 15 avril, la signature d’un partenariat avec l’agence de voyages en ligne (OTA) espagnole Logitravel, qui opère en France depuis 2010. Le sixième du genre en moins d’un an pour la première compagnie aérienne low-cost d’Europe, qui en a notamment conclu ces derniers mois avec Kiwi.com, Love Holidays, On the Beach, TUI ou encore Esky. En effet, dans un souci de transparence, depuis août 2023, Ryanair a décidé de signer des partenariats avec des agences de voyages en ligne reconnues, par opposition à celles qu'elle surnomme les «OTA pirates» auxquelles elle reproche de prendre une marge sur le prix de ses billets, de proposer des services annexes et «des frais inventés pour des services inexistants, comme les tarifs flexibles ou remboursables».

Cela peut être «extrêmement préjudiciable aux clients qui, en plus d’être surfacturés, ne peuvent pas accéder à leurs réservations auprès de Ryanair, effectuer les déclarations de sécurité nécessaires, obtenir des remboursements ou recevoir des communications directes par courrier électronique (telles que des rappels d’enregistrement en ligne) de notre part», s’agace régulièrement la compagnie irlandaise.

«Ce qui rend l’accord exclusif, c'est que, depuis 2024, peu d'agences ont l'autorisation de vendre les offres de Ryanair. De plus, les offres seront disponibles sur notre moteur de recherche, où les prix sont actualisés en temps réel», souligne Logitravel. Pour les OTA dites «pirates»s, qui n’ont pas de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la Bourse de Paris rouge vif, Israël menace de riposter face à l'Iran
Carrefour mis lourdement à l'amende par le fisc en Italie
Bourse : pétrole, inflation… la guerre Israël - Iran mènera-t-elle à un krach ?
Ryanair, Transavia, Easyjet... découvrez ces nouvelles destinations pas chères depuis vos régions
Le paradoxe d'Aldi : entre stagnation et recul malgré le rachat de Leader Price