Publicité
Marchés français ouverture 7 h 30 min
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0818
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 563,43
    -1 322,88 (-2,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 465,71
    -36,95 (-2,46 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     

La Russie renforce les défenses anti-missiles nucléaires de Moscou

Vitaly V. Kuzmin

Moscou renforce sa défense pour se prémunir d’une potentielle attaque nucléaire. Lors d’un discours, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou a annoncé que l’armée était en train de moderniser les armes anti-aériennes et anti-missiles situées autour de la capitale. À l’époque de la guerre froide, les dirigeants soviétiques avaient choisi de protéger Moscou en priorité contre une éventuelle frappe nucléaire lorsqu'ils ont signé le traité sur les missiles anti-balistiques (ABM) avec les États-Unis en 1972. Ce document interdisait aux deux pays de déployer des systèmes ABM, considérant qu'ils dégradaient la dissuasion nucléaire américaine et soviétique, mais prévoyait une seule exception pour chaque partie.

Depuis la fin de la guerre froide, Moscou a modernisé petit à petit ses propres défenses anti-missiles mais cette nouvelle initiative augmente de manière conséquente l’efficacité de ce système défensif. Sergueï Choïgou a notamment déclaré la création d’un nouveau régime composé d’intercepteurs à moyenne portée S-350 Vityaz. Il s’agit d’un groupe de véhicules ayant plusieurs fonctions. Un premier blindé est équipé d’un radar avec un rayon d’action à 360 degrés et capable de traquer jusqu’à 12 engins balistiques en même temps. D’autres véhicules de ce système peuvent transporter 96 missiles intercepteurs. Ces derniers peuvent détruire un missile balistique dans un rayon de 30 kilomètres et sont également capables de monter jusqu’à une altitude de 25 kilomètres pour détruire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un astéroïde, suffisamment grand pour anéantir une grande ville, va frôler la terre samedi
Des hôpitaux menacés de fermeture le 3 avril, voici lesquels
Influenceurs : les produits dont la promotion sera interdite sur les réseaux sociaux
TVA à "zéro euro", hausse de salaires... les mesures chocs du Portugal face à la crise inflationniste
Patrick et Isabelle Balkany dévoilent le montant de leur retraite