Publicité
La bourse ferme dans 45 min
  • CAC 40

    7 625,86
    +91,34 (+1,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 900,10
    +72,86 (+1,51 %)
     
  • Dow Jones

    40 445,41
    +157,88 (+0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0885
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    2 385,60
    -13,50 (-0,56 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 622,53
    -284,44 (-0,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 380,15
    -25,18 (-1,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,85
    -0,28 (-0,35 %)
     
  • DAX

    18 409,36
    +237,43 (+1,31 %)
     
  • FTSE 100

    8 203,53
    +47,81 (+0,59 %)
     
  • Nasdaq

    17 990,88
    +263,94 (+1,49 %)
     
  • S&P 500

    5 559,41
    +54,41 (+0,99 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2914
    +0,0004 (+0,03 %)
     

RSA, carte Vitale… Gabriel Attal présente son plan contre la fraude sociale

McMay Steve/ABACA

Combler les trous dans la raquette. Le gouvernement, qui a dévoilé lundi 29 mai un vaste plan contre la fraude sociale, entend doubler le nombre de redressements d'ici à 2027, avec un projet emblématique, la fusion de la carte Vitale et de la carte d'identité dont les modalités précises restent toutefois à préciser. Trois semaines après l'annonce d'un premier plan de lutte contre la fraude fiscale, et au moment où les comptes français sont scrutés par les agences de notation, le gouvernement veut aller piocher dans toutes les poches de fraude.

"Notre volonté est de regarder où sont les situations de fraude et y répondre, sans stigmatisation, sans instrumentalisation", a affirmé lundi en début de soirée le ministre des Comptes publics Gabriel Attal à des journalistes. Il s'agit "de n'être ni dans le déni d'une grande partie de la gauche ni dans les mensonges d'une grande partie de l'extrême droite", a-t-il souligné. Parmi les mesures les plus saillantes, le gouvernement réfléchit à une fusion entre la carte Vitale et la carte d'identité afin de lutter contre les prêts ou les "locations" de cartes Vitale qui permettent à certains de profiter de soins gratuits. L'idée d'une carte Vitale biométrique semble en revanche abandonnée, compte-tenu de son coût notamment.

"On peut imaginer un modèle où, à compter d'une certaine date, quand vous refaites votre carte d'identité, cela devient automatiquement votre carte Vitale", a avancé M. Attal, ajoutant qu'une mission de préfiguration serait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi la fusion des cartes Vitale et d’identité doit permettre d’éviter les fraudes
Défense : d'ici dix ans, le Danemark compte tripler son budget pour la défense
Turquie : Erdogan réélu, la communauté internationale le félicite
Guerre en Ukraine : quels sont les atouts des bombardiers Tu-95M SM utilisés par la Russie ?
Le gouvernement mène des "discussions étroites" sur la dette avec Standard and Poor's