La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 717,18
    +41,14 (+0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

Il roulait sans permis depuis trente-deux ans sans être au courant

Nicolas Sandanassamy/Capital

Ce sexagénaire a roulé pendant des années sans permis de conduire. Il détenait bien un permis papier en bonne et due forme, mais il n'était pas au courant que son précieux sésame avait été annulé il y a près de trente-deux ans. L'histoire de Daniel Pesquidoux, un retraité résidant dans le Gers, nous est racontée par La Dépêche, mercredi 21 septembre. Tout serait parti d'une erreur administrative commise en 1989. Cette année-là, le Gersois est pris en flagrant délit d'excès de vitesse. Au lieu des 80 km/h à l'heure, il conduit à 133 km/h. Son permis lui est alors retiré. Quelque temps plus tard, il récupère un titre provisoire. Mais en raison d'une erreur, son solde de points n'est jamais remonté, expliquent nos confrères. Il est resté tout simplement à zéro, sans que le principal intéressé en soit informé.

Pendant plusieurs années, le salarié d'alors, travaillant à la laiterie Danone de Villecomtal-sur-Arros, continue d'utiliser sa voiture, pensant être bien en possession dudit permis. Mais en 2020, il est flashé. Pensant avoir perdu un point récupéré au bout de quelques mois, le retraité d'aujourd'hui a alors voulu s'assurer que son point avait bien été recrédité. Devant son compte, il croit défaillir. Il lit que son solde est à zéro. Il appelle alors la gendarmerie de Marciac pour vérifier cette information. Une véritable douche froide : "Ils m'ont dit que je n'avais plus de permis, qu'il ne fallait plus rouler, alors que j'avais mon permis en papier. Ils ont appelé la préfecture, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Il sera bientôt possible de dormir dans votre Dacia Jogger
Bitume de demain : un revêtement expérimental sans pétrole est testé sur cette route
Attention à l'arnaque au radar sur Snapchat
Stellantis : l'usine de Sochaux se dote d'un entrepôt unique au monde
44 ans après, l'administration lui dit qu'elle n'a jamais eu le permis de conduire