La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 400,97
    -169,38 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Les risques s’accumulent, la Fed risque de changer son fusil d'épaule : le conseil Bourse

Les marchés financiers restent fébriles, alors que la Fed devrait poursuivre sur sa lancée et durcir progressivement sa politique monétaire, avec de nombreux tours de vis (relèvements des taux directeurs) à la clé. La rémunération des obligations d'État à 10 ans des Etats-Unis étant à un pic de plus de 10 ans, “les rendements des investisseurs obligataires sont en hausse, du moins en termes nominaux (hors prise en compte de l’impact de l’inflation, NDLR)”, relève Paul Flood, gérant multi-actifs chez Newton Investment Management. Pour autant, l’inflation reste plus forte que prévu, et avec un indice des prix à la consommation en hausse de 8,6% sur un an, “les rendements réels (défalqués de l’inflation, NDLR) ne sont toujours pas très attractifs et les banques centrales restent sous pression pour augmenter le rythme des hausses de taux d'intérêt”, fait valoir l’expert.

Pour autant, alors que les chocs sur l’économie se multiplient et que les aléas s’empilent, “à un moment donné, les banques centrales seront rattrapées par l’accumulation des risques économiques et financiers que provoque le resserrement généralisé des conditions monétaires”, juge RF Research. Les banques centrales “cesseront alors les hausses de taux directeurs ou en réduiront la cadence, voire feront marche arrière si, par mégarde, elles venaient à sous-estimer les effets de leur action”, juge le bureau d’étude.

A priori, après seulement deux hausses de taux directeurs outre-Atlantique, dont la première d’un quart (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Michel-Édouard Leclerc, Alexandre Bompard... qui sont les patrons de la grande distribution les plus influents ?
Grèves Ryanair : le patron se moque des syndicats de "Mickey"
EcoVadis rejoint le petit club des licornes françaises en levant 500 millions d'euros
Une infrastructure pour investir les nouveaux territoires numériques
Comment un A330 pourrait être transformé en yacht de luxe avec véranda rétractable

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles