Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 764,05
    -9,65 (-0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,64
    -2,21 (-0,16 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Retraite : ce député estime que le régime spécial des parlementaires doit être supprimé

NICOLAS SANDANASSAMY

C’était l’une des annonces phares lors de la présentation du projet de réforme des retraites par le Gouvernement. L’article prévoyant la suppression des régimes spéciaux a été validé en commission à l’Assemblée nationale cette semaine. Certains régimes spéciaux existants, à savoir ceux de la RATP, de la Banque de France ou encore des industries électriques et gazières, devraient donc prochainement disparaître. Mais selon le député centriste Charles de Courson, la réforme oublie la suppression d’un régime spécial bien particulier. Ce député appelle à "donner l’exemple" en supprimant le régime spécial accordé aux parlementaires, comme il l’a expliqué ce jeudi matin sur l’antenne de BFMTV.

"Expliquez-nous pourquoi vous supprimez cinq régimes spéciaux et pas les autres. Et pourquoi vous mettez en extinction le régime des retraites du Conseil économique, social et environnemental, mais pas celui des députés et des sénateurs ?", a questionné Charles de Courson à l’Assemblée nationale lundi. Député de la Marne depuis trente ans, Charles de Courson (groupe Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires), avait proposé lors de la campagne des législatives une suppression de l’ensemble des régimes spéciaux, "y compris celui des parlementaires", pour "aller vers un régime unique, pour une équité et une justice entre tous les travailleurs", rappelle France 3 Grand Est.

Sur BFMTV ce matin, Charles de Courson a rappelé que le "régime des députés a été réformé à deux reprises", se rapprochant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

LobbyLeaks : un site lancé pour lutter contre le lobbying douteux des Gafam au Parlement européen
La lutte contre la corruption en France manque de "moyens", estime le procureur financier
Réforme des retraites : les départs en vacances d'hiver pourraient finalement échapper à la grève
Emploi des seniors, retraites des femmes, 49.3... Ce qu'il faut retenir des explications d'Élisabeth Borne sur la réforme des retraites
Pompe à chaleur géothermique : le gouvernement va offrir une aide de 5.000 euros minimum