La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 002,48
    -90,48 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    12 201,76
    +385,45 (+3,26 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0923
    -0,0071 (-0,64 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    22 049,34
    +837,21 (+3,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    550,80
    +5,48 (+1,01 %)
     
  • S&P 500

    4 180,40
    +61,19 (+1,49 %)
     

Retraite Agirc-Arrco : le très polémique transfert des cotisations est abandonné

retraite complémentaire
retraite complémentaire

Le gouvernement choisit « de ne pas poursuivre le chantier d'unification du recouvrement des cotisations Agirc-Arrco ». Le ministre du Travail Olivier Dussopt l'a annoncé mardi 10 janvier en parallèle de la présentation du projet de réforme des retraites. Pourquoi ? Le sujet était « irritant pour les partenaires sociaux », selon l'entourage du ministre. Un motif que l'entourage de la Première ministre a confirmé mercredi 11 janvier : l'abandon de ce transfert n'est ni politique ni d'ordre technique, insiste le gouvernement, mais il s'agit bien selon Matignon de « supprimer un sujet irritant pour les partenaires sociaux ».

De fait, même si ce tranfert du recouvrement des cotisations de retraite complémentaire, de l'Agirc-Arrco à l'Urssaf, était d'aspect technique, ce projet crispait et inquiétait dans les rangs syndicaux... mais aussi du côté des oppositions politiques, des députés de tous bords ayant réclamé l'abandon de ce transfert ces derniers mois.

L'abandon de ce transfert sera dans le projet de loi

Illustration de ces tensions, Brigitte Pisa, représentante de la CFDT et vice-présidente du conseil d'administration du conseil d'administration Agirc-Arrco, était elle-même monté au créneau - chose inhabituelle - dans un entretien à Capital : « Le sujet, c'est de capter 80 milliards d'euros de ressources annuelles [le montant des cotisations salariales collectées, NDLR], plus éventuellement les 60 milliards d'euros de réserve de l'Agirc-Arrco. » Ce transfert de la collecte des cotisations avait déjà été repoussé deux fois. Il devait initialement entrer en vigueur en janvier 2022 : report en 2023, avant d'être de nouveau reporté d'un an, en 2024.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Immobilier : avez-vous encore intérêt à investir en Pinel en 2023 ?
- Retraite : vous avez 50 ans, ce qui va changer pour toucher votre pension
- Retraite : très mauvaise nouvelle si vous êtes né en 1965 et en 1966