La bourse ferme dans 2 h 40 min
  • CAC 40

    6 669,85
    -17,94 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 929,68
    -9,51 (-0,24 %)
     
  • Dow Jones

    33 596,34
    -350,76 (-1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0533
    +0,0064 (+0,61 %)
     
  • Gold future

    1 790,60
    +8,20 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    16 005,93
    -273,64 (-1,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    395,56
    -6,24 (-1,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,99
    +0,74 (+1,00 %)
     
  • DAX

    14 308,69
    -34,50 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    7 534,37
    +12,98 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    11 014,89
    -225,05 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 941,26
    -57,58 (-1,44 %)
     
  • Nikkei 225

    27 686,40
    -199,47 (-0,72 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,82
    -626,36 (-3,22 %)
     
  • GBP/USD

    1,2197
    +0,0064 (+0,53 %)
     

Dans ce restaurant rennais, un robot à tête de chat fait le service

© pudurobotics.com

On n’arrête pas le progrès. L'automatisation des tâches ne se limite plus aux usines et s'étend dorénavant au secteur de la restauration. Bella, un robot serveur, a beau ne travailler que depuis le mois d’août à l’Aigle Rouge, un restaurant asiatique à Rennes (Ille-et-Vilaine), elle y a vite trouvé sa place et fait maintenant partie intégrante de l’équipe, comme le relate Actu.fr le 28 octobre.

Sa présence est le fruit de la volonté du gérant, Kevin, le manager de salle et fils des gérants, qui a décidé d’investir dans Bella. "On avait vu que ça existait dans de grands restaurants, on trouvait ça intéressant, mais sans plus au début", explique le jeune homme de 21 ans. Le responsable justifie sa décision par la difficulté croissante de recruter dans un secteur de la restauration sous tension. "On a manqué de personnel et c'est difficile d'embaucher aujourd'hui, alors on s'est dit : pourquoi pas !"

Le robot est particulièrement utile si la salle du restaurant est comble. "Quand il y a beaucoup de clients, on arrive à l’utiliser pour fluidifier les commandes", remarque le manager, qui assure gagner du temps sur les commandes. "Autrement, quand il n’y a pas beaucoup de monde, c’est surtout pour amuser la galerie."

Imaginé par la société chinoise Pudu Robotics, le robot est équipé de capteurs qui lui permettent d’identifier les obstacles et de reconnaître les tables. Il suffit au responsable du restaurant de mettre les boissons sur les plateaux de Bella, d’appuyer sur le numéro de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk n'a aucune idée de comment faire de Twitter une plateforme "saine"
Ce célèbre parc d'attractions lance un restaurant d'un nouveau genre
Brésil : à l'issue d'un scrutin très serré, Lula revient au pouvoir
Le leasing débarque dans l’immobilier, un projet de zones à faibles émissions mal ficelé... Le flash éco du jour
Faute de successeurs, ces médecins repoussent leur départ à la retraite