La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 015,10
    -124,15 (-1,74 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,62
    -76,52 (-1,82 %)
     
  • Dow Jones

    32 237,53
    +132,28 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,0763
    -0,0073 (-0,68 %)
     
  • Gold future

    1 981,00
    -14,90 (-0,75 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 529,97
    -539,94 (-2,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    597,33
    -21,06 (-3,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    69,20
    -0,76 (-1,09 %)
     
  • DAX

    14 957,23
    -253,16 (-1,66 %)
     
  • FTSE 100

    7 405,45
    -94,15 (-1,26 %)
     
  • Nasdaq

    11 823,96
    +36,56 (+0,31 %)
     
  • S&P 500

    3 970,99
    +22,27 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    27 385,25
    -34,36 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    19 915,68
    -133,96 (-0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2232
    -0,0057 (-0,46 %)
     

Report du décollage de la fusée de SpaceX vers l'ISS

spacex.com

Le décollage prévu tôt lundi d'une fusée de SpaceX depuis la Floride pour rejoindre la Station spatiale internationale a été annulé au dernier moment en raison d'un problème des systèmes au sol et reporté au 2 mars, a annoncé la Nasa. Le décollage était prévu depuis le centre spatial Kennedy lundi à 1H45 (06H45 GMT) avec, à son bord, l'équipage Crew-6 composé de deux astronautes américains, d'un cosmonaute russe et d'un astronaute émirati qui doivent passer six mois dans l'ISS.

Leur capsule Dragon devait s'amarrer à la station spatiale après un trajet d'environ une journée pour la sixième mission de rotation régulière assurée par SpaceX, l'entreprise d'Elon Musk. Mais deux minutes avant le décollage, celui-ci a été annulé. "Le lancement de #Crew6 aujourd'hui a été annulé en raison d'un problème des systèmes au sol", a tweeté la Nasa.

SpaceX a déchargé le carburant de sa fusée Falcon 9 et l'équipage a débarqué, a ensuite indiqué la Nasa dans un communiqué précisant qu'une nouvelle tentative de lancement était prévue la semaine prochaine, mardi 2 mars à 12H34 (17H34 GMT), "en fonction de la résolution du problème technique qui a empêché le lancement de lundi". "Je suis fier de l'attention et de l'engagement des équipes de la Nasa et de SpaceX pour la sécurité de Crew-6, déclare le patron de l'agence spatiale américaine, Bill Nelson, cité dans le communiqué. "Le vol spatial humain est une entreprise comportant des risques inhérents et, comme toujours, nous volerons lorsque nous serons (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Déforestation : BNP Paribas visée par une nouvelle plainte de deux ONG
Japan Airlines : la collation vegan servie durant le vol a "choqué" ce passager
Avions, hélicoptère, yacht, voitures... L'incroyable liste de véhicules de Neymar
Twitter : Elon Musk licencie déjà la nouvelle équipe
SNCF : 900 postes à pourvoir en Île-de-France