Marchés français ouverture 3 h 52 min
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 897,49
    +77,09 (+0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,0495
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 339,50
    -178,79 (-0,92 %)
     
  • BTC-EUR

    16 221,39
    -295,47 (-1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    402,28
    -8,93 (-2,17 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     

Elle reçoit une amende pour un excès de vitesse commis en Belgique… après s’être fait voler sa voiture

Kévin Comte

Un malheur n'arrive jamais seul : le dicton a dû traverser l'esprit de cette habitante de l'Essonne dont l'histoire est racontée par RMC le mardi 1er novembre. Pendant l'été, Dominique, propriétaire d'une Mégane blanche qu'elle venait tout juste de s'acheter, se fait dérober sa voiture garée sur le parking de sa résidence. Elle se rend alors au commissariat pour porter plainte. Mais quinze jours plus tard, elle reçoit un courrier de l'administration belge qui lui adresse une contravention. Sa voiture a été flashée pour ne pas avoir respecté la limitation de vitesse sur une route belge, une infraction commise après le vol du véhicule. Sûre de son droit, Dominique écrit alors pour expliquer la situation, plainte à l'appui, certaine de l'annulation de la contravention. Mais le 1er octobre, c'est la douche froide. Elle reçoit une lettre du parquet du procureur du roi de Charleroi qui lui informe que sa contestation est refusée, et qu'elle doit bien régler l'amende, sans donner d'explication.

"Ils veulent seulement que je paie cette contravention alors que je n’étais pas au volant du véhicule qui avait été volé auparavant", déplore-t-elle auprès de nos confrères. "Je suis désolée, mais je ne peux pas payer une contravention que je n’ai pas commise. Je trouve cela inadmissible, d’autant plus qu’ils n’ont pas pris en compte les documents que je leur ai envoyés", ajoute-t-elle. RMC a alors contacté le parquet belge pour demander des explications : ce dernier a finalement expliqué la procédure (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Stellantis : un chiffre d'affaire en augmentation sur le marché de l'automobile
La première autoroute payante sans barrière de péage ouvre ce vendredi : comment ça marche ?
À Montpellier, la facture va flamber si vous dépassez les 30 minutes de stationnement dans certaines zones
Pneus neige obligatoires : il n'y aura pas d'amende d'ici fin 2022
ZFE : l’art de mener une mesure d’intérêt public à la catastrophe