La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 150,56
    -65,97 (-0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Elle reçoit une amende pour abandon de bagages... alors qu'elle se trouvait à côté

Julien Sarboraria

Attention, mieux vaut ne jamais se "séparer" de ses bagages, même d’un centimètre. C’est en tout cas ce que semble vouloir dire le témoignage de cette voyageuse, publié par Ouest-France. Le temps d’acheter un billet de train à la borne automatique, cette femme laisse malencontreusement ses bagages à quelques mètres d’elle. Juste le temps pour que des agents SNCF s’en approchent. La voyageuse revient vers eux et ces derniers lui indiquent qu’elle aurait reçu 150 € d’amende si elle n’était pas revenue à temps. L’avertissement semble alors suffisant, la voyageuse est ensuite invitée à retourner à la borne automatique.

Mais quelques instants plus tard, les agents semblent avoir changé d’avis. La voyageuse reçoit un procès-verbal de 150 € pour infraction d’abandon de bagages. Outre l’amende, la voyageuse dit avoir été injuriée par un agent, qui aurait également refusé qu’elle puisse lire son PV. La "contrevenante" tente de contester son amende en vain, et indique avoir reçu un "avis de saisie administrative à tiers détenteur de près de 400 euros".

La voyageuse affirme avoir eu "peur" et a donc décidé de saisir le Défenseur des droits. Ce dernier prend sa défense, affirmant qu’elle n’avait "jamais voulu abandonner ses bagages", ne les avait "jamais perdus de vue" et qu’elle était "revenue pour signifier qu’il s’agissait de ses bagages". L’amende a finalement été annulée et les poursuites abandonnées. La voyageuse se dit "soulagée" de cette fin heureuse, estimant que cette histoire s’est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Air France : des allers-retours Lyon-New York bradés à moins de 400 euros
Les sites de paris sportifs bloqueraient les gagnants pour qu'ils ne touchent pas trop d'argent
Gare à cette nouvelle arnaque qui sévit sur les parkings de supermarchés
Frais bancaires : une hausse très limitée en 2023, selon une étude
Prime exceptionnelle de rentrée : le dernier versement a lieu ce mardi 15 novembre