La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 322,39
    +59,02 (+0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 315,05
    +29,63 (+0,69 %)
     
  • Dow Jones

    33 163,91
    +304,88 (+0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0858
    -0,0051 (-0,47 %)
     
  • Gold future

    1 968,70
    -11,60 (-0,59 %)
     
  • Bitcoin EUR

    26 081,74
    +384,82 (+1,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    619,88
    +5,67 (+0,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,42
    +1,05 (+1,41 %)
     
  • DAX

    15 628,84
    +106,44 (+0,69 %)
     
  • FTSE 100

    7 631,74
    +11,31 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    12 179,50
    +166,03 (+1,38 %)
     
  • S&P 500

    4 093,42
    +42,59 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    28 041,48
    +258,55 (+0,93 %)
     
  • HANG SENG

    20 400,11
    +90,98 (+0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,2337
    -0,0054 (-0,43 %)
     

La RATP lance une énorme campagne de recrutement en vue des JO

Julien Sarboraria

C'est une campagne de recrutement XXL que présente la RATP. L'établissement public a annoncé ce lundi 20 février son intention de recruter 6.600 personnes en Ile-de-France en 2023 dans la perspective de la Coupe du monde de rugby 2023 et des Jeux olympiques 2024, dont 4.900 en CDI. Cette campagne de recrutement qualifiée de "sans précédent" par la RATP comprend l'embauche de 2.700 conducteurs de bus, soit près du double de l'année dernière, 400 conducteurs de métro et 700 agents de gares et stations D'autres secteurs en tension sont particulièrement concernés comme la maintenance avec 400 postes à pourvoir.

L'an dernier, des problèmes de sous-effectif dans certains ateliers ont conduit à une dégradation du service sur plusieurs lignes de métro, notamment la 12, où la cadence d'entretien du matériel roulant a dû être ralentie. La RATP cherche aussi à pourvoir 120 postes d'agents de sûreté, autre métier où les candidats sont rares. En plus des 4.900 recrutements en CDI, la RATP a annoncé proposer 1.000 contrats d'alternance et 700 contrats d'insertion. En comparaison, le groupe s'était fixé pour objectif le recrutement de 1.700 CDI en 2022. Il en a finalement embauché 2.753 en raison des problèmes d'exploitation rencontrés sur les réseaux de bus et métro.

Début janvier, le PDG du groupe Jean Castex avait annoncé son intention de recruter "4.500 personnes" afin de revenir à un niveau de service normal en 2023 après le fiasco de la fin d'année dernière dans les transports parisiens. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Automobile : Société générale négocie pour céder sa filiale ALD en Russie
CAC 40 : les prix de l'énergie tirent la Bourse vers le haut
Il n'y a jamais eu autant de défaillances d'entreprises depuis huit ans
Simplifiez vos travaux de construction et d’agrandissement avec un bureau d’étude 100% digital
A son tour, Meta lance une offre payante