Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 524,41
    -1 337,46 (-2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Un rapport indépendant de Boomi lie le gaspillage des dépenses cloud aux stratégies aveugles de gestion des coûts

Independent Study by Boomi Links Wasted Cloud Spend to Blind Cost Management Strategies (Graphic: Business Wire)
Independent Study by Boomi Links Wasted Cloud Spend to Blind Cost Management Strategies (Graphic: Business Wire)

Le rapport cite l’incapacité des entreprises à gagner en visibilité au niveau de l’architecture, ce qui fait exploser leurs coûts de cloud

CONSHOHOCKEN, Pennsylvanie, April 02, 2024--(BUSINESS WIRE)--Boomi™, le leader de l’intégration et de l’automatisation intelligentes, publie aujourd’hui les conclusions d’un rapport commandé par Forrester Consulting pour le compte de Boomi, en décembre 2023, qui dévoile que les entreprises se heurtent à des dépenses cloud incontrôlées et inutiles, et que des tactiques de correction des coûts sont introduites trop tard ou sans une compréhension complète de l’environnement.

PUBLICITÉ

Le rapport indépendant révèle que 72 % des entreprises mondiales ont dépassé leurs budgets cloud définis au cours du dernier exercice. Avec les dépenses de cloud public qui devraient dépasser un milliard de dollars aux États-Unis d’ici 2026, les enjeux sont élevés pour l’amélioration des stratégies de gestion et d’optimisation des coûts du cloud (CCMO).

Bien que l’étude montre que les dirigeants donnent la priorité aux tactiques de CCMO plus tôt dans le processus de développement du cloud (65 %), la plupart des entreprises manquent de stratégies proactives au niveau antérieur de l’architecture.

Seulement six pour cent des décideurs déclarent que leurs stratégies de correction des coûts du cloud sont aussi proactives que possible, et seulement quatre sur dix déclarent contenir les coûts au stade de l’architecture de la solution. Alors que les entreprises sont conscientes qu’elles pourraient optimiser les coûts du cloud au niveau de l’architecture de solution, moins de la moitié des entreprises ont mis en place une stratégie pour résoudre des problèmes persistants, tels que le stockage excessif (52 %), l’absence de stratégie d’intégration (44 %) et la surconsommation de bande passante (42 %).

« Nous pensons que ces conclusions montrent clairement que l’intégration n'est pas prise en compte dans l’équation du coût du cloud », déclare Ed Macosky, Chief Product & Technology Officer, Boomi. « Lorsque les systèmes sont déconnectés et que les données sont cloisonnées, les entreprises ne voient qu’une partie des coûts du cloud, et ce manque de visibilité impacte le suivi et la prise de décision. »

Lorsque le sondage a demandé à quel point il est difficile de suivre les domaines des dépenses cloud grâce aux outils CCMO actuels, les dirigeants ont déclaré que la gestion des données était la tâche la plus difficile, suivie des frais de migration (ex. frais de transfert des données dans et hors du cloud), avec le temps et les ressources nécessaires pour créer et maintenir les intégrations d’applications étant le troisième domaine le plus difficile à suivre.

« Plus de la moitié (56 %) estiment que leurs recommandations CCMO ne sont que aussi bonnes que les données que leur entreprise peut fournir. Pourtant, 40 % luttent pour résoudre le problème fondamental de leurs dépenses cloud inutiles. Le problème est que l’intégration est considérée comme une entité distincte, lorsqu’elle a en fait un important potentiel pour agir comme une couche de contrôle dans le calcul des coûts du cloud », déclare Macosky.

Autres conclusions clés de l’étude :

  • Plus de complexité du cloud à venir : les charges de travail et les coûts du cloud augmenteront encore plus rapidement au cours des deux prochaines années, les décideurs s’attendant à ce que les applications dans les opérations informatiques (54 %), le travail hybride (50 %), les plateformes et outils de création de logiciels (45 %) et les expériences numériques (44 %) augmentent au rythme le plus rapide.

  • Les pratiques FinOps sont également touchées : à l’instar des outils CCMO, les nouvelles pratiques FinOps ne sont pas épargnées par les défis associés aux stratégies réactives de correction des coûts du cloud. Près de la moitié des répondants (46 %) ont déclaré que la visibilité des coûts associés aux postes de FinOps reste floue. Pendant ce temps, un manque d’architecture cloud qui prend en charge la maîtrise des coûts au niveau de l’intégration empêche les dirigeants (35 %) de faire progresser leurs initiatives de contrôle des coûts FinOps.

  • Atténuation des coûts à améliorer avec une intégration précoce : les répondants sont d’accord pour dire (67 %) qu'une plateforme d’intégration qui connecte les applications, les données et les personnes est cruciale pour améliorer l’efficacité du cloud et réduire les dépenses globales dans le cloud depuis l’étape de l’architecture de la solution. Parmi ceux qui utilisent des solutions de plateforme d’intégration en tant que service (iPaaS), 59 % déclarent avoir observé une gestion plus efficace des coûts dans le cloud, 56 % déclarent une visibilité accrue des données et des capacités de reporting parmi les parties prenantes, et 50 % déclarent une amélioration de la gouvernance des dépenses dans le cloud.

En décembre 2023, Forrester Consulting a mené ce sondage en ligne auprès de 420 décideurs en matière de cloud et de données en temps réel dans des entreprises du monde entier. Les répondants couvrent plusieurs secteurs, tailles d’entreprises et géographies, y compris l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie-Pacifique.

Pour en savoir plus sur les conclusions, téléchargez le rapport Cloud Costs Are Out Of Control: Integration and Modernization Can Help Rein Them In dans son intégralité en cliquant ici.

Ressources complémentaires

À propos de Boomi

Boomi prend en charge l'avenir des entreprises grâce à une intégration et une automatisation intelligentes. En tant que leader mondial dans le domaine des logiciels en tant que service (SaaS), Boomi compte plus de 20 000 clients dans le monde et un réseau mondial de 800 partenaires. Les entreprises se tournent vers la plateforme primée de Boomi pour connecter leurs applications, leurs données et leurs collaborateurs afin d'accélérer leur transformation numérique. Pour plus d’informations, rendez-vous sur boomi.com.

© 2024 Boomi, LP. Boomi, le logo « B » et Boomiverse sont des marques de commerce de Boomi, LP ou de ses filiales ou sociétés affiliées. Tous droits réservés. Les autres noms ou marques peuvent être les marques de commerce de leurs propriétaires respectifs.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240402544643/fr/

Contacts

Médias :
Kristen Walker
Communications d'entreprise mondiales
kristenwalker@boomi.com
+1-415-613-8320