La bourse ferme dans 6 h 17 min
  • CAC 40

    4 745,51
    -70,61 (-1,47 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 075,99
    -29,26 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    27 685,38
    -650,19 (-2,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1813
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    1 901,40
    -4,30 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    11 128,63
    +27,33 (+0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,45
    -1,96 (-0,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    38,84
    +0,28 (+0,73 %)
     
  • DAX

    12 082,82
    -94,36 (-0,77 %)
     
  • FTSE 100

    5 776,30
    -15,71 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 358,94
    -189,34 (-1,64 %)
     
  • S&P 500

    3 400,97
    -64,42 (-1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    23 485,80
    -8,54 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 787,19
    -131,59 (-0,53 %)
     
  • GBP/USD

    1,3024
    +0,0003 (+0,02 %)
     

Rachat de Suez : Veolia doit améliorer son offre d'ici le 30 septembre

Source AFP
·1 min de lecture
Le PDG de Veolia, Antoine Frérot, en février 2020.
Le PDG de Veolia, Antoine Frérot, en février 2020.

Le PDG de Veolia Antoine Frérot promet d'améliorer son offre dans les prochains jours. Interrogé par France 2 sur le sujet lundi 28 septembre, il a indiqué qu'Engie recevra sa proposition améliorée « au plus tard [mercredi] 30 septembre ». « J'y travaille, ceci n'est pas encore totalement terminé. » Il avait indiqué vendredi qu'il allait relever son prix, après avoir proposé fin août 2,9 milliards d'euros (15,50 euros par action) à Engie pour ses 29,9 % de parts dans Suez. « Ce sera une amélioration financière en plus de l'amélioration (sur les engagements sociaux, NDLR), pour rendre l'offre soi-disant moins "hostile" alors qu'elle ne l'est pas », a-t-il ajouté.

« J'ai entendu les préoccupations de Bruno Le Maire », le ministre de l'Économie, a aussi déclaré le PDG. « L'exécutif a alerté sur l'emploi, la souveraineté, le maintien de la concurrence pour que les collectivités aient toujours autant de choix, et pour que le projet soit inclusif pour toutes les parties. Je cherche à répondre, j'ai répondu et répondrai à ces quatre points. »

Antoine Frérot a réaffirmé qu'il s'engageait au maintien de « tous les emplois », au sein de la future entité fusionnée comme au sein des activités de Suez que Veolia devra céder pour respecter la législation de la concurrence. Il a notamment assuré qu'il en choisirait les acquéreurs en fonction des garanties apportées sur l'emploi. « Dans ces métiers de service, territoriaux, on ne peut pas délocaliser : on ne va pas ramasser [...] Lire la suite