Publicité
La bourse ferme dans 1 h 17 min
  • CAC 40

    8 123,22
    -72,74 (-0,89 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,14
    -39,20 (-0,77 %)
     
  • Dow Jones

    39 860,79
    +54,02 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0858
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    2 431,90
    -6,60 (-0,27 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 141,79
    +3 364,02 (+5,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 532,21
    +43,67 (+2,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,75
    -1,05 (-1,32 %)
     
  • DAX

    18 682,69
    -86,27 (-0,46 %)
     
  • FTSE 100

    8 406,16
    -18,04 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    16 757,36
    -37,52 (-0,22 %)
     
  • S&P 500

    5 307,03
    -1,10 (-0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2719
    +0,0012 (+0,10 %)
     

Résultats du premier semestre 2022-2023

DERICHEBOURG
DERICHEBOURG

Derichebourg confirme la solidité de son modèle 

2ème EBITDA semestriel le plus élevé de son histoire

Le conseil d’administration du 24 mai 2023, présidé par Monsieur Daniel Derichebourg, a arrêté les comptes semestriels au 31 mars 2023. Au cours de cette séance, le Président du conseil d’administration a affiché sa sérénité. Il a souligné la solidité des résultats de l’activité Recyclage, notamment grâce à sa politique de croissance externe, et la récurrence des résultats de l’activité Services aux collectivités. Il s’est également félicité du vote favorable des actionnaires d’Elior Group ayant permis l’apport de la division Multiservices le 18 avril 2023, conférant ainsi une détention de 48,3% à Derichebourg dans Elior Group. L’opération est porteuse de synergies dans les années à venir, qui bénéficieront aussi aux actionnaires de Derichebourg.

PUBLICITÉ

Les chiffres de ce communiqué tiennent compte du classement selon IFRS 5 de l’activité Multiservices au 31 mars 2023 (bilan et compte de résultat), du nouveau découpage des secteurs opérationnels (Recyclage et Services aux collectivités). Enfin, il est rappelé que le groupe Ecore, acquis le 17 décembre 2021 est consolidé sur 6 mois sur ce semestre et 3,5 mois sur le semestre comparable de l’exercice précédent.

Chiffre d’affaires consolidé

Le chiffre d’affaires consolidé du semestre s’élève à 1,8 milliards d’euros, en diminution de 12,7% par rapport au chiffre d’affaires de l’exercice précédent. Cette diminution provient principalement de la division Recyclage (-13,9%), partiellement compensée par une augmentation du chiffre d’affaires de l’activité Services aux Collectivités (+16%).

(En milliers de tonnes)

31-03-23

31-03-22

Variation

Ferrailles

2 307,4

2 395,5

(3,7%)

Métaux non ferreux

381,8

396,0

(3,6%)

Total volumes

2 689,1

2 791,5

(3,7%)


(En millions d’euros)

31-03-23

31-03-22 1

Variation

Ferrailles

829,2

1 003,7

(17,4%)

Métaux non ferreux

803,7

916,3

(12,3%)

Prestations

92,6

83,0

11,6%

Chiffre d’affaires Recyclage

1 725,5

2 003,0

(13,9%)

Chiffre d’affaires Services aux collectivités

90,1

77,7

16,0%

Chiffre d’affaires Holding

5,4

5,2

4,1%

Total Groupe

1 821,1

2 085,9

(12,7%)

Recyclage

Les volumes de ferrailles commercialisés sont en retrait de 3,7%. Le retrait de l’activité sous-jacente est de l’ordre de 15% à 16%, ordre de grandeur comparable avec la baisse de production d’acier dans les grands marchés servis par le Groupe. Dans ce contexte, le prix des ferrailles s’est inscrit en recul sur le semestre par rapport au premier semestre 2021-2022, période au cours de laquelle il avait atteint des records historiques. Le prix moyen des ferrailles vendues est inférieur de 50 à 60 €/t (soit environ 14%) par rapport au premier semestre de l’an passé.

Les volumes de métaux non ferreux commercialisés sont en retrait de 3,6%. L’évolution défavorable de la conjoncture économique évoquée au paragraphe précédent explique cette baisse, qui est de l’ordre de 15 % également en retraitant les variations de périmètre.

Le prix de tous les métaux traités par le Groupe s’est inscrit en recul marqué par rapport à l’an passé, de l’ordre de 205 €/t, soit 9% environ.

Services aux collectivités

Le chiffre d’affaires progresse de 16% grâce au démarrage de plusieurs contrats, ou l’effet en semestre plein de contrats démarrés l’an passé, parmi lesquels :

  • les contrats de collecte des arrondissements parisiens, renouvelés à de nouvelles conditions économiques en septembre 2022 ;

  • le contrat de gestion du centre de tri d’Angers, entré récemment en services ;

  • divers autres contrats de collecte (Nantes,…).

Ebitda courant1

L’EBITDA courant du premier semestre s’élève à 179,2 M€, en retrait de 21,1% par rapport à l’an passé. Une diminution des volumes, un retrait des marges unitaires, et une augmentation des coûts de l’activité Recyclage (Energie notamment) expliquent l’essentiel de cette évolution.

L’EBITDA courant du groupe Derichebourg sur 12 mois glissants (hors activité Multiservices) s’élève à 412 M€.

Résultat opérationnel courant2

Après prise en compte de 73,2 M€ de dotation aux amortissements sur le semestre, le résultat opérationnel courant s’élève à 106,1 M€, en diminution de 35,2% par rapport au premier semestre de l’an passé.

Résultat opérationnel

Les éléments non-récurrents du semestre incluent :

  • la plus-value nette réalisée à l’occasion de la cession des huit centres de recyclage cédés au groupe Riva dans le cadre de la mise en œuvre des engagements pris par Derichebourg Environnement devant la Commission Européenne afin d’obtenir l’autorisation d’acquérir le groupe Ecore, pour 12,6 M€

  • des frais de cession de l’activité Multiservices à Elior Group, à hauteur de (2,3 M€)

  • les conséquences financières d’une décision défavorable pour le Groupe de la Cour de cassation dans un litige opposant Veolia à différentes filiales l’activité Services aux Collectivités suite à la reprise de personnels attachés à des marchés de collecte en 2014, pour un montant de (3,7 M€)

Après prise en compte de ces éléments, dont l’impact net est de +6,6 M€, le résultat opérationnel s’établit à 112,7 M€, en retrait de 29,8% par rapport à l’an dernier.

Résultat avant impôt

Après prise en compte de 13,4 M€ de frais financiers (en augmentation de 3 M€ à cause de la hausse des taux d’intérêt), et d’autres produits financiers pour (1,3 M€, le résultat avant impôt du Groupe s’élève à 98,0 M€, en diminution de 35,8% par rapport à l’an passé.

Part de résultat des sociétés mises en équivalence

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence (-5,2 M€) correspond à hauteur de (5,6 M€) à la quote-part de résultat net d’Elior Group sur le semestre. Au 31 mars 2023, Elior Group était détenue à 24,3% par Derichebourg SA..

Résultat net des activités poursuivies

Après prise en compte d’une charge d’impôt sur les sociétés de 26,3 M€, faisant ressortir un taux effectif d’imposition de 26,9%, et de la quote-part de résultat net des sociétés mises en équivalence, le résultat net des activités poursuivies s’élève à 66,4 M€, en baisse de 40,5% par rapport à l’an passé.

Résultat après impôt des activités arrêtées ou en cours de cession

Le résultat après impôt de l’activité Multiservices sur le premier semestre est de + 5,6 M€.

Résultat net de l’ensemble consolidé

Le résultat net de l’ensemble consolidé est de 72,0 M€ pour le premier semestre de l’exercice 2022-2023, en retrait de 39,1% par rapport à l’an passé. Il revient à hauteur de 71,5 M€ aux actionnaires de Derichebourg.

Perspectives

A moyen terme, le Groupe est convaincu de la raison d’être et de l’avenir des matières premières recyclées, à cause des avantages qu’elles procurent en termes d’émissions de gaz à effet de serre et de consommation d’énergie par rapport à la production de métal primaire. En témoignent les multiples projets de transformation de hauts fourneaux en aciéries électriques consommant des ferrailles qui sont attendus dans les prochaines années en Europe, qui génèreront une demande supplémentaire de plusieurs millions de tonnes lors de leur concrétisation, attendue entre 2027 et 2030. Le Groupe investit aussi dans des technologies de pointe qui vont lui permettre d’être à la hauteur des attentes de ses clients qui voudront des matières premières issues du recyclage de haute qualité.

A plus court terme, dans un contexte de guerre entre la Russie et l’Ukraine, d’inflation, de hausse des taux d’intérêt et d’interrogations sur l’évolution de l’économie en Europe et aux Etats-Unis, le groupe demeure confiant dans l’avenir de son métier et de son business model qui lui a toujours permis d’augmenter à la fois sa part de marché et sa profitabilité. Le groupe poursuivra son programme d’investissements de développement pour continuer à créer davantage de valeur ajoutée, et explore toujours des possibilités de croissance externe qui feraient sens sur les plans industriel et économique.

Dans l’activité Services aux collectivités, qui repose sur des contrats, avec une certaine prédictibilité des résultats, le chiffre d’affaires devrait continuer à croître, avec un taux moindre toutefois. Les taux de profitabilité devraient demeurer stables.


Annexe 1 : COMPTE DE RESULTAT

(En millions d’euros)

31-03-23

31-03-22 1

Variation

Chiffre d’affaires

1 821,1

2 085,9

(17,4%)

EBITDA couranti

179,2

227,2

(21,1%)

  • dont Recyclage

170,8

219,8

(22,3%)

  • dont Services aux collectivités

14,8

12,2

21,8%

Résultat opérationnel courant

106,1

163,8

(35,2%)

  • dont Recyclage

107,2

165,4

(35,2%)

  • dont Services aux collectivités

6,5

4,6

40,9%

Éléments à caractère non courant, nets

6,6

(3,2)

 

Résultat opérationnel

112,7

160,5

(29,8%)

Frais financiers nets

(13,4)

(10,4)

 

Autres éléments financiers

(1,3)

2,7

 

Résultat avant impôt

98,0

152,7

(35,9%)

Impôt sur les bénéfices

(26,3)

(42,4)

 

Part du résultat des sociétés mises en équivalence

(5,2)

1,3

 

Résultat des activités arrêtées ou en cours de cession

5,6

6,7

 

Résultat net revenant aux intérêts ne conférant pas le contrôle

(0,5)

(0,5)

 

Résultat net revenant aux actionnaires

71,5

117,8

(35,9%)

1 Retraité du reclassement des sociétés des Services aux Entreprises en résultat des activités destinées à être cédées, en vue de leur apport au groupe Elior.

Annexe 2 : BILAN

Actif

 

 

 

(En millions d'euros)

31-03-23

30-09-22

Variation

Écarts d'acquisition

274,2

473,8

 

Immobilisations incorporelles

2,0

5,3

 

Immobilisations corporelles

784,8

766,3

 

Droits d'utilisation

243,0

259,0

 

Actifs financiers

8,1

10,7

 

Participations dans les entreprises associées et les co-entreprises

190,5

208,0

 

Impôts différés

22,9

32,0

 

Autres actifs

0,0

0,5

 

Total actifs non courants

1 525,5

1 755,6

(13,1%)

Stocks et en-cours

238,4

185,1

 

Créances clients

279,5

462,2

 

Créances d'impôt

11,6

6,7

 

Autres actifs

84,0

86,9

 

Actifs financiers

13,8

15,5

 

Trésorerie et équivalents de trésorerie

196,3

323,2

 

Instruments financiers

3,8

3,0

 

Total actifs courants

827,4

1 082,7

(23,6%)

Total actifs non courants et groupes d'actifs destinés à être cédés

507,1

40,6

 

Total actif

2 860,0

2 878,9

(0,7%)


Passif

 

 

 

(En millions d'euros)

31-03-23

30-09-22

Variation

Capitaux propres Groupe

920,4

918,8

 

Intérêts ne conférant pas le contrôle

2,9

5,0

 

Total capitaux propres

923,3

923,8

(0,1%)

Emprunts et dettes financières

751,3

807,9

 

Provision retraite et avantages similaires

32,6

43,2

 

Autres provisions

27,1

34,8

 

Impôts différés

33,7

32,7

 

Autres passifs

4,3

5,0

 

Total passifs non courants

849,0

923,6

(8,1%)

Emprunts et dettes financières

180,1

168,7

 

Provisions

16,3

16,3

 

Fournisseurs

439,3

503,0

 

Dettes d'impôts

6,7

6,2

 

Autres passifs

144,2

318,6

 

Instruments financiers

0,0

2,3

 

Total passifs courants

786,6

1 015,1

(22,5%)

Total passifs liés à un groupe d'actifs destinés à être cédés

301,2

16,4

 

Total passif

2 860,0

2 878,9

(0,7%)

Annexe 3 : EVOLUTION DE L’ENDETTEMENT FINANCIER NET DU 30/09/2022 AU 31/03/2023

Endettement financier net 30/09/2022

653,4

EBITDA courant

(179,2)

Variation du BFR

47,8

Frais financiers nets

14,2

Impôts sur les sociétés

31,1

Investissements

121,6

Nouveaux droits d'utilisation des locations simples

11,4

Cessions d’actifs

(37,9)

Dividendes

51,0

Autres (dont impacts IFRS 5)

21,6

Endettement financier net 31/03/2023

735,0





1 Ebitda courant = Résultat opérationnel courant + dotation nette aux amortissements des immobilisations incorporelles et corporelles et des droits d’utilisation

2 Résultat opérationnel courant : Résultat opérationnel +/- éléments non-courants






Pièce jointe