Marchés français ouverture 8 h 44 min
  • Dow Jones

    33 849,46
    -497,57 (-1,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 049,50
    -176,86 (-1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0347
    -0,0058 (-0,56 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • BTC-EUR

    15 675,97
    -393,82 (-2,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,17
    -0,12 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    3 963,94
    -62,18 (-1,54 %)
     

La répression des fraudes cherche de nouveaux inspecteurs à recruter

DGCCRF

Selon la DGCCRF, l'agence publique recherche avant tout "des têtes bien faites et des esprits curieux". Accessible à partir de bac+3, le poste d'inspecteur intéressera des profils juridiques, économiques, scientifiques, technologiques ou déjà fonctionnaire. Les épreuves écrites auront lieu le 17 janvier 2023. Les oraux sont prévus au mois de mars 2023. Les résultats seront connus début avril. La date de fin d'inscription est fixée au 30 novembre 2022.

Au sein d’une équipe, l’inspecteur contrôle l’application des réglementations en matière de concurrence, de consommation, de qualité et sécurité des produits et services. Il réalise des enquêtes sur tous types de produits (alimentaires et industriels), à tous les niveaux de commercialisation (production, importation, distribution), sur le terrain ou sur internet. Il détecte les manquements et les infractions, et détermine les suites à donner (rédaction de procès-verbaux, injonctions, etc.). Il répond également aux demandes d’information des professionnels et des consommateurs en matière de réglementation. Certains participent à l’élaboration des nouveaux textes réglementaires.

Le concours est accessible à toute personne titulaire d’un bac+3, même si la majorité des lauréats du concours disposent d’un bac+5. Le concours est ouvert aux jeunes diplômés mais aussi aux personnes qui ont déjà une expérience professionnelle, comme juriste, comptable ou bien encore responsable qualité en entreprise, ou encore agent d’autres administrations. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cette ville va dépenser 5.000 euros pour offrir des polaires aux écoliers afin de baisser le chauffage
Aviation : plus d'un tiers des Français ont subi retards et annulations cet été
À la rencontre de Paul D. Hunt, le designer qui a conçu les emoji non-genrés
Inflation : les arnaques au bois de chauffage ont le vent en poupe
Covid long : un médecin radié pour avoir prescrit des traitements "inhabituels"