La bourse ferme dans 6 h 2 min
  • CAC 40

    6 567,93
    +14,07 (+0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 782,90
    +6,09 (+0,16 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0197
    -0,0061 (-0,59 %)
     
  • Gold future

    1 798,70
    -16,80 (-0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    23 588,92
    -821,43 (-3,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    571,15
    -0,13 (-0,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,09
    -3,00 (-3,26 %)
     
  • DAX

    13 802,69
    +6,84 (+0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 511,19
    +10,30 (+0,14 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    +324,80 (+1,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2057
    -0,0081 (-0,67 %)
     

Rénover le réseau ferroviaire, une "priorité budgétaire" pour Clément Beaune

Le ministre délégué aux Transports Clément Beaune se donne pour "priorité budgétaire" d'augmenter les moyens consacrés au réseau ferré, mais il "serait malhonnête de dire" que l'on pourra tout faire, déclare-t-il dans une interview au Journal du dimanche. "Mais notre réseau a été négligé ces trente dernières années. Amplifier l'effort fait depuis cinq ans est ma priorité budgétaire", affirme le ministre.

L'enveloppe actuellement consacrée à l'entretien du réseau est insuffisante, reconnaît-il. "L'une de mes priorités, dès la rentrée, est de réfléchir avec SNCF Réseau à d'éventuelles solutions ou moyens complémentaires", assure-t-il, alors que le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou propose un plan évalué à 100 milliards d'euros pour pouvoir doubler la part du ferroviaire dans le transport des passagers et des marchandises en France.

"Nous allons mettre en place, à partir d'une programmation sur plusieurs années, une évaluation précise des besoins, et des priorités pour moderniser notre réseau", explique-t-il. "Ce serait malhonnête de dire que l'on pourra faire dans le même temps de la grande vitesse, de la régénération, du soutien aux petites lignes, sans séquencer ou prioriser", nuance cependant M. Beaune.

Le TGV n'est pour lui "pas dépassé". "On peut avoir recours à des solutions de financement innovantes pour les nouveaux projets en mettant autour de la table tous les partenaires, Etat, collectivités, Europe, sociétés de projet, et en mobilisant des ressources fiscales locales", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce qu'implique la fin de l'état d’urgence sanitaire, les 10 arnaques courantes et comment les éviter... Le flash éco du jour
Pouvoir d'achat : le Sénat vote en première lecture le projet de loi d'"urgence"
Excédé par le trafic aérien, il tente d'aveugler un pilote d'avion avec un laser
Menacé d'expulsion, le retraité se fait arnaquer par des faux agents sociaux
Le directeur d'une école de management visé par une plainte pour escroquerie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles