Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 568,27
    +182,23 (+0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 447,08
    -21,02 (-1,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Réforme de l’assurance chômage : les règles d’indemnisation durcies dès le 1er juillet

HJBC/Adobe Stock

Une annonce pas vraiment surprenante. Le gouvernement va reprendre la main sur les règles d’indemnisation chômage à compter du 1er juillet, prenant acte du «désaccord» entre les partenaires sociaux sur le sujet, apprend-on dans un communiqué diffusé ce lundi 22 avril par le ministère du Travail. L’exécutif prendra «un décret de carence» d’ici le 30 juin, qui aura «pour objectif de concourir à l’atteinte du plein emploi et de favoriser le retour rapide en emploi des chômeurs indemnisés», indique le communiqué. «A partir du 1er juillet, si on ne fait rien, il n’y a plus d’assurance chômage, ce qui veut dire que les demandeurs d’emploi ne sont pas indemnisés», a expliqué l’entourage de Catherine Vautrin, la ministre du Travail, lors d’un échange avec la presse.

Le ministère rappelle que «les partenaires sociaux ne sont pas parvenus à trouver un accord dans la négociation relative au pacte de la vie au travail, qui portait sur l’emploi des seniors, les reconversions professionnelles et le compte épargne-temps universel (CETU)», engagée depuis décembre et à laquelle le gouvernement avait conditionné l’entrée en vigueur de l’accord sur l’assurance chômage trouvé en novembre dernier par une majorité d’organisations syndicales et patronales.

Dans le cadre de cet accord sur l’assurance chômage, les partenaires sociaux signataires se sont, en effet, engagés à prévoir des mesures permettant de réaliser 440 millions d’euros d’économies en matière d’indemnisation des seniors entre 2024 et 2027. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Collège «tous les jours de 8h à 18h» : quelles sont les zones concernées ?
Les dépenses militaires mondiales ont atteint un nouveau record en 2023
De nouvelles règles d'indemnisation du chômage en juillet, bonne nouvelle pour certains propriétaires de passoires thermiques… Le Flash éco du jour
JO 2024 : à moins de cent jours, il manque toujours 8 000 agents de sécurité
Européennes 2024 : débats télévisés, radios… quelles sont les règles de la campagne électorale ?