Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0656
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    2 402,30
    +4,30 (+0,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 374,48
    +841,07 (+1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 381,14
    +68,52 (+5,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,20
    +0,47 (+0,57 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0066 (-0,53 %)
     

Réforme de l’assurance chômage : nouveaux droits, durée d’indemnisation… ce qui peut encore changer et quand

Sébastien Bozon/AFP

Il ne s’en était pas caché. Invité du JT de 20 heures de TF1 ce mercredi 27 mars, Gabriel Attal a confirmé sa volonté de mener à bien une nouvelle réforme de l’assurance chômage dès cette année. Et ce, pour baisser les dépenses de l’Etat et tenter de réduire le déficit public de la France, qui a dévissé à 5,5% du PIB l’an dernier, bien au-delà des prévisions du gouvernement. Déjà à la fin du mois de février, le Premier ministre a promis, au micro de RTL, de «continuer à réformer» pour «réduire nos déficits», en se disant favorable à ce qu’on «rouvre le chantier» de l’assurance chômage.

Or «l’assurance chômage ne doit pas servir de variable d’ajustement budgétaire», rétorque Olivier Guivarch, secrétaire national de la CFDT. D’autant que «ce n’est pas avec l’assurance chômage qu’on va pouvoir supprimer des dizaines de milliards d’euros de dépenses. Même en imaginant un scénario où on supprimerait toute assurance chômage, cela ne suffirait pas», illustre-t-il. Pour Jean-François Foucard, de la CFE-CGC, il s’agit tout simplement d’une «nouvelle politique très discriminante visant à frapper les plus faibles».

Les déclarations de Gabriel Attal ont d’autant plus de mal à passer qu’elles n’interviennent qu’un an seulement après l’entrée en vigueur de la précédente réforme : depuis le 1er février 2023, la durée d’indemnisation chômage est réduite de 25% pour les nouveaux inscrits à France Travail. Pour les demandeurs d’emploi de moins de 53 ans, elle atteint donc 18 mois au maximum, contre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Harcèlement au travail : vous avez été licencié ou contraint de démissionner ? Racontez-nous !
Lettrage comptable : définition, méthode et exemple
Les Nouveaux Caps : les confidences de Vincenzo Vinzi, un directeur d’école pas comme les autres
Assurance chômage : Gabriel Attal veut encore durcir les règles d’indemnisation
Policier adjoint : rôle, formation et recrutement