Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 100,90
    +553,92 (+0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,78
    -12,54 (-0,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Réforme de l’assurance chômage : allez-vous profiter du «bonus emploi senior» ?

Réforme de l’assurance chômage : allez-vous profiter du «bonus emploi senior» ?

Une maigre compensation. Comme l’a révélé le Premier ministre, Gabriel Attal, dans La Tribune Dimanche, les conditions d’indemnisation des demandeurs d’emploi seniors vont être drastiquement revues dans le cadre de la future réforme de l’assurance chômage, appliquée à compter du 1er décembre 2024. Ils vont ainsi subir une baisse de leur durée maximale d’indemnisation (de 27 mois actuellement à 22,5 mois). Surtout, ce n’est qu’à partir de 57 ans - et non plus 55 comme c’est le cas aujourd’hui - que les demandeurs d’emploi pourront bénéficier d’une telle durée d’indemnisation allongée (celle de droit commun devant passer de 18 mois aujourd’hui à 15 mois).

Sorte de contrepartie à ce serrage de vis, le chef du gouvernement a annoncé la création d’un nouveau dispositif visant à inciter les demandeurs d’emploi seniors à reprendre une activité - et, surtout, les employeurs à recruter ces profils plus expérimentés - : le «bonus emploi senior», une piste déjà avancée par la ministre du Travail et de la Santé, Catherine Vautrin, lors de ses échanges avec les partenaires sociaux la semaine dernière. Dans les grandes lignes, «un senior au chômage qui reprendra un emploi moins bien rémunéré que son emploi précédent pourra cumuler son nouveau salaire avec son allocation chômage pour atteindre le même salaire qu’il avait avant de tomber au chômage», a expliqué Gabriel Attal dans La Tribune Dimanche.

A noter qu’aujourd’hui, il est d’ores et déjà possible de cumuler une partie de son allocation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chômage : entrepreneurs, vos droits vont aussi baisser avec la nouvelle réforme
Baccalauréat : spécialités, épreuves et date du bac
Indemnité chômage : cette autre mauvaise nouvelle qui vous attend à partir du 1er décembre
Assurance chômage : pourquoi les 53-57 ans sont les grands perdants de la réforme
Elle fait du sport pendant son arrêt de travail et se voit condamnée