Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 377,06
    -216,16 (-0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 483,71
    +15,60 (+1,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Réduire au maximum sa facture d’énergie : le rôle devenu essentiel du médiateur

HJBC/Adobe Stock

En 2022, 30 558 dossiers ont été déposés, dont 8 567 qui ont été jugés recevables à la médiation. Le médiateur national de l’énergie, un organisme indépendant qui a pour but de résoudre les litiges entre les entreprises du secteur de l'énergie et leurs abonnés, a été créé en décembre 2006. Et depuis, ce service ne cesse de séduire les Français. D’autant que le médiateur ne s’adresse pas uniquement aux particuliers, mais aussi aux associations, aux syndicats de copropriétaires, ainsi qu’aux microentreprises de moins de dix personnes et dont le chiffre d'affaires annuel n'excède pas 2 millions d’euros.

Selon les chiffres du médiateur national de l’énergie, relayés par RMC, en 2022, 29% des dossiers traités concernaient des contestations des niveaux de consommation facturés. À cela, les opérateurs du secteur de l’énergie ont été contraints d’accorder, en moyenne, 713 euros au client à l’origine du litige.

La démarche est plutôt simple. Pour solliciter ce service gratuit, le client doit effectuer une réclamation écrite auprès de son opérateur. Si aucune réponse n'est donnée au bout de deux mois, il peut alors soumettre son litige au médiateur. C’est en ligne, sur le site officiel du médiateur national, que l’abonné doit déclarer un litige, en remplissant un formulaire. Ensuite, pour être jugée «recevable», la demande doit impérativement avoir déjà fait l'objet d'une tentative de règlement à l'amiable avec le fournisseur.

Une fois le dossier reçu, le médiateur national envoie un accusé (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les règles d’indemnisation du chômage bientôt durcies ? La coqueluche reprend de la vigueur en France… Le Flash éco du jour
Coupes d’Europe de football : combien le PSG et l’OM vont gagner grâce à leur demi-finale
«Cache Cash» : la chasse au trésor urbaine fait un carton à Lille
Le pétrole s’envole, les frappes d’Israël en Iran provoquent une nouvelle escalade
La compagne d’un sénateur victime d’un vol : le préjudice est estimé à 250 000 euros