Marchés français ouverture 3 h 1 min
  • Dow Jones

    29 683,74
    +548,75 (+1,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 051,64
    +222,13 (+2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 287,26
    +113,28 (+0,43 %)
     
  • EUR/USD

    0,9688
    -0,0051 (-0,52 %)
     
  • HANG SENG

    17 427,30
    +176,42 (+1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    20 135,62
    +659,95 (+3,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    445,64
    +16,85 (+3,93 %)
     
  • S&P 500

    3 719,04
    +71,75 (+1,97 %)
     

Quotas, tarifs progressifs de l'eau, irrigation raisonnée, quelles solutions pour préserver l'eau ?

Alors que la sécheresse bat son plein dans l'Hexagone, des pistes existent pour préserver l'eau, ressource vitale mise à mal par le changement climatique, explique à l'AFP Agnès Ducharne, chercheuse au CNRS.

"La principale source d'eau dont nous disposons en France, ce sont les précipitations", rappelle cette spécialiste du cycle de l'eau et des impacts du changement climatique en France. Pendant l'hiver, ces précipitations rechargent les nappes phréatiques et alimentent les rivières. Cette année, "tout l'hiver et le printemps, hormis juin, nous avons eu des déficits de pluie sur une bonne partie du territoire, ce qui fait qu'à la fois les nappes et les débits sont plus bas que la moyenne", constate la chercheuse. Les canicules successives renforcent le phénomène, les sols perdant l'eau par évaporation, tandis que "les nappes phréatiques se vident en alimentant les rivières et en étant pompées par les activités humaines", poursuit-elle.

L'agriculture est l'activité la plus gourmande en eau. On prélève environ 40 milliards de m3 d'eau par an en France dont cinq milliards sont consommés, c'est-à-dire non restitués aux milieux. L'agriculture représente 45% de la consommation pour seulement 9% des prélèvements, devant le refroidissement des centrales électriques (31% de la consommation), l’eau potable (21%) et l'industrie (3%), selon le gouvernement. Les impacts de l'agriculture "sont importants, car ils sont concentrés sur une seule période de l’année - les trois mois d’été -, où (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bois de chauffage et pellets : la hausse de la demande, une aubaine pour les arnaqueurs
"Un désastre absolu" : des tonnes de fruits bloquées à cause d'un contentieux entre l'Afrique du Sud et l'UE
Loto : il devient millionnaire en suivant un surprenant conseil de sa mère
La FNSEA met en garde contre une possible pénurie de lait dans les mois qui viennent
La Chine privilégie le scénario d'un blocus pour reconquérir Taïwan