Publicité
Marchés français ouverture 32 min
  • Dow Jones

    38 239,98
    +253,58 (+0,67 %)
     
  • Nasdaq

    15 451,31
    +169,30 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    37 552,16
    +113,55 (+0,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0643
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    16 768,70
    +257,01 (+1,56 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 610,65
    +293,42 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 403,16
    -11,60 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    5 010,60
    +43,37 (+0,87 %)
     

Une propriétaire de 72 ans dénonce la prostitution dans son immeuble, elle est incarcérée pour proxénétisme

Berta Ferrer - Unsplash

Dans une affaire troublante, une retraitée de 72 ans et son fils de 41 ans, tous deux des notables du Gers, ont été incarcérés vendredi 29 mars pour proxénétisme aggravé et aides au séjour d'étrangers en France. Or, selon les informations de La Dépêche, la septuagénaire avait toutefois signalé à deux reprises la présence d'un réseau de prostitution dans son immeuble à Toulouse. La septuagénaire, qui est une kinésithérapeute sans antécédents judiciaires, a alerté les autorités en avril 2022 sur les violences et la prostitution présumée se déroulant dans leur propriété. Un an plus tard, elle revient avec des informations plus précises sur des locataires sous-louant des logements à des personnes pour des activités sexuelles tarifées.

Les autorités, notamment la police aux frontières et la division de lutte contre la criminalité organisée et spécialisée, ont mené des investigations approfondies, incluant des écoutes et des filatures. D'un côté, les enquêteurs affirment avoir récolté des preuves mettant en lumière la collaboration de la famille dans la gestion financière des activités de prostitution, malgré des explications invoquant un important prêt immobilier à rembourser. De l'autre, les avocats de la famille expliquent que leurs clients n'ont eu d'autre choix que de collecter les loyers pour pouvoir rembourser leur prêt immobilier. «Ils étaient dos au mur, avec un important prêt immobilier. Il fallait bien payer les mensualités. Ils ont pris les billets, oui, mais ça ne fait pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Passoires thermiques : les décotes dans les 20 plus grandes villes de France
Immobilier : des aides à l’achat boostées dans 800 villes reclassées, la demie mesure du gouvernement
Airbnb : bientot la fin d'un régime de faveur ?
Pourquoi vous devez soigner les photos de vos annonces immobilières
«Le logement est aujourd'hui le plus grand facteur d'exclusion» (Loïc Cantin, Fnaim)