Marchés français ouverture 6 h 58 min
  • Dow Jones

    33 912,44
    +151,39 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 128,05
    +80,87 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    +324,80 (+1,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0163
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    23 748,06
    -360,90 (-1,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    572,84
    -17,92 (-3,03 %)
     
  • S&P 500

    4 297,14
    +16,99 (+0,40 %)
     

Les prix de l'essence et du gazole de nouveau en baisse

Il y a du mieux côté carburants pour les automobilistes qui comptent prendre la route ces prochains jours. Si les prix restent élevés, l’essence et le gazole repassent sous la barre des deux euros le litre, selon les chiffres officiels du ministère de la Transition écologique. Un niveau qui n’a pas été atteint depuis le début du mois de juin.

Ainsi, au vendredi 8 juillet, le prix du Super SP95-E10 affichait une moyenne de 1,982 euro le litre, soit une baisse de 4,7 centimes par litre par rapport à la semaine dernière. Du côté du gazole, le prix moyen à la pompe est de 1,9946 euro le litre, une baisse de 7 centimes tout ronds en une semaine.

Une tendance à la baisse qui ne surprendra pas les experts qui planchaient sur un tel scénario après la dégringolade du cours du pétrole au cours de la dernière semaine. Le baril de Brent s’achète environ 5,3 dollars de moins en une semaine, avec un prix affiché à 114,7 dollars selon les chiffres du ministère.

Ces chiffres restent toutefois élevés en sachant qu’ils prennent en compte la ristourne de 18 centimes par litre de carburant instaurée par le gouvernement d’Emmanuel Macron. Cette remise de prix qui devait s’arrêter initialement à la fin du mois de juillet sera finalement prolongée jusqu’en décembre, avec une réduction progressive à partir de septembre.

Une nouvelle aide a également été annoncée la semaine dernière par le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Cette mesure devrait cibler les salariés et les alternants, obligés de prendre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voiture électrique : la formation des employés risque de coûter très cher aux constructeurs
Prix des péages : le ministre des Transports appelle les sociétés d'autoroutes à "faire un geste"
Ralentisseurs illégaux : le gouvernement attaqué par trois associations de conducteurs
Nouveau coup de pouce sur les carburants, une R5 très particulière… le JT Auto
La fin du thermique en Europe ouvre un boulevard aux marques chinoises

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles