La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 569,83
    -262,79 (-1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Prix de l'énergie : un maire offre 6 mois de loyer aux commerçants de sa commune

tomertu/Adobe Stock

C'est un beau coup de pouce que vient d'annoncer le maire de Sagy (Val-d'Oise). Comme le rapporte France Bleu Paris, l'édile a décidé d'offrir six mois de loyer à deux commerces de sa commune. Ainsi, de janvier à juillet, la boucherie et la boulangerie de la bourgade de 1.100 âmes pourront occuper les lieux gracieusement. Une décision qui a fait l'unanimité en conseil municipal.

Face à l'explosion des coûts de l'énergie, le maire de Sagy, Guy Paris, ne pouvait pas ne pas agir. "Il faut sauver nos petits commerces", a-t-il martelé en conseil municipal. Si les commerçants en question saluent le geste de la mairie, ce coup de pouce est insuffisant. "C'est gentil de la part du maire, mais ça ne va pas nous emmener très loin", confie le boucher, qui a vu sa facture d'électricité être multipliée par deux en un an et le coût de la matière première prendre 14% en moyenne. "La charcuterie a pas mal augmenté, la volaille, c'est le pire : ça a pris 40%", déplore-t-il auprès de France Bleu. Pour pouvoir poursuivre son activité, le boucher a dû licencier son fils et mettre 15.000 euros "de sa poche".

Même constat pour les gérants de la boulangerie de Sagy. Selon le maire de la commune, une boulangère a dû être licenciée et la facture d'énergie est passée de 2.000 à 5.000 euros. Et même les 40% de remise sur la facture énergétique promis par l'État ne suffiront pas à couvrir les surcoûts.

Guy Paris ne veut pas se résoudre à voir ces deux commerces, ouverts depuis 15 ans, disparaître. "Ce sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

À quelle vitesse un avion risque-t-il l’aquaplaning ?
CAC 40 : l'inflation ralentit aux Etats-Unis, la Bourse positive
Elon Musk au Guinness des records après avoir perdu une partie de sa fortune
"Plan de souveraineté" : les producteurs français de fruits et légumes en appellent à l'État
JO 2024 : bénéficierez-vous de billets grâce à votre employeur ?