La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 698,88
    +39,29 (+0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

Prix de l'énergie : le Danemark envisage une mesure radicale

PIXABAY

Protéger ou non les Danois des conséquences de la guerre en Ukraine ? Le gouvernement danois a choisi. Le gouvernement veut plafonner les factures de gaz, d'électricité et de chauffage pour soulager les ménages face à la flambée actuelle des prix en Europe, a annoncé mercredi la Première ministre. "Le gouvernement propose de plafonner le prix que les Danois doivent payer pour l'électricité, le gaz et le chauffage urbain", a dit Mette Frederiksen lors d'une conférence de presse. Les prix de l'électricité et du gaz ont quintuplé en un an dans le pays scandinave, selon les dernières statistiques d'août.

"Nous avons dit dès le début que nous ne pouvions pas protéger tous les Danois des conséquences de la guerre de Poutine", a affirmé la cheffe du gouvernement. "Mais nous ne pouvons pas ignorer le fait qu'il y aura des Danois cet hiver qui ne pourront pas payer leur électricité et leur chauffage", a-t-elle ajouté. Concrètement, la Première ministre a expliqué que "si la facture dépasse celle de l'automne dernier, le paiement peut être reporté à une date ultérieure, lorsque le prix aura à nouveau baissé". Le paiement pourra être échelonné sur cinq ans. Ce projet, qui doit être discuté au Parlement, devrait coûter 45 milliards de couronnes (environ six milliards d'euros).

A Strasbourg, la présidente de la Commission européenne a proposé mercredi de restreindre les "superprofits" des groupes énergétiques et de réduire la consommation de l'UE aux heures de pointe. La semaine dernière, le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les nouvelles aides pour réduire votre facture d’énergie, le pouvoir d’achat des retraités encore en baisse… Le flash éco du jour
Les dépenses de santé historiquement élevées en 2021
Flambée des prix des carburants : des manifestations paralysent Haïti
Énergie : les eurodéputés veulent doubler la part des renouvelables d'ici 2030
Pourquoi cette offre de Lidl fait polémique en Turquie