Marchés français ouverture 46 min
  • Dow Jones

    34 070,42
    -370,46 (-1,08 %)
     
  • Nasdaq

    13 223,99
    -245,14 (-1,82 %)
     
  • Nikkei 225

    32 437,15
    -133,88 (-0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,0652
    -0,0010 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    17 861,11
    +205,70 (+1,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 013,29
    -375,04 (-1,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    567,77
    -8,49 (-1,47 %)
     
  • S&P 500

    4 330,00
    -72,20 (-1,64 %)
     

Prix de l'énergie : vers des aides ciblées pour remplacer le bouclier tarifaire en 2023 ?

Le bouclier tarifaire sur les prix de l'énergie pourrait être remplacé par des aides plus ciblées à destination des Français modestes l'an prochain, a indiqué, samedi 9 juillet, la Première ministre Elisabeth Borne, à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)."On ne va pas exposer les Français les plus modestes à des hausses inconsidérées du prix de l'énergie", a assuré la cheffe du gouvernement devant la presse, réunie en marge des Rencontres économiques d'Aix. "S'il n'y avait pas de bouclier" sur le prix du gaz ni de plafonnement sur les prix de l'électricité, "l'électricité serait un tiers plus chère, et le gaz 45 à 50 %" plus cher, a-t-elle pointé. "On n’imagine pas demander aux Français, à commencer par les Français modestes, de payer leur gaz 45 % plus cher ou leur électricité un tiers plus chère".

Pour autant, vu le coût du bouclier tarifaire pour l'Etat, "il faut passer de mécanismes généraux à des mécanismes plus ciblés", a jugé Elisabeth Borne. "Le travail est en cours", a-t-elle ajouté. "Maintenant nous sommes au cœur du pic d'inflation qui va durer encore plusieurs mois, donc il est nécessaire de passer à un soutien plus ciblé" sur les personnes aux revenus modestes qui souffrent le plus de l'inflation, a déclaré de son côté à des journalistes le ministre de l'Economie Bruno Le Maire en marge des Rencontres économiques. "Il faut aider ceux qui en ont réellement besoin", a-t-il souligné, ajoutant que "notre politique continuera à être une politique de l'offre". "Nous n'allons (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : le Paxlovid de Pfizer peut maintenant être prescrit dans plus de cas
Covid-19 : une nouvelle dose de vaccin recommandé aux plus de 60 ans par l'UE
Une statue de Boris Johnson placée devant le Pôle emploi britannique
6,7 milliards d'euros : "Choose France" fait le plein d'investissements étrangers
Révélation de liens privilégiés entre Macron et Uber, indignation à gauche