La bourse ferme dans 4 h 9 min
  • CAC 40

    5 983,75
    +189,60 (+3,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 452,19
    +110,02 (+3,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9886
    +0,0059 (+0,60 %)
     
  • Gold future

    1 711,80
    +9,80 (+0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    20 188,97
    +598,93 (+3,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,54
    +18,19 (+4,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,04
    +0,41 (+0,49 %)
     
  • DAX

    12 568,03
    +358,55 (+2,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 038,51
    +129,75 (+1,88 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1330
    +0,0011 (+0,10 %)
     

Prix de l'électricité : les tarifs des salles de sports risquent aussi d'augmenter

PIXABAY

Décidément, l'impact de la flambée des cours de l'énergie se répand comme une traînée de poudre. Après les piscines municipales, les salles de sport font, elles aussi, face à une hausse de leurs factures. Au point de devoir prendre des mesures, parfois dérisoires, et de réfléchir, pour certaines, à augmenter le prix de leurs abonnements, si la poussée inflationniste perdure, comme le relate Le Figaro, ce vendredi 9 septembre.

Les salles de sport sont intrinsèquement énergivores : leurs machines consomment de l'électricité toute la journée, les locaux, souvent grands, sont éclairés et chauffés ou climatisés en permanence et les douches ont besoin de ballons d'eau chaude importants. "Pour une salle, les dépenses en gaz et en électricité représentent généralement 5 à 7 % du prix annuel de fonctionnement", indique Virgile Caillet, délégué général de l'Union sport & cycle, interrogé par Le Figaro. "Nous sommes des petites structures, mais nos dépenses d'électricité atteignent 7.000 à 8.000 euros par an" par salle, explique le président et fondateur du réseau l'Orange bleue, Thierry Marquer.

Une facture de gaz et d'électricité qui ne cesse d'augmenter. Et ce, alors que les réseaux ont subi de plein fouet les conséquences de deux ans de pandémie et son lot de fermetures obligatoires qui ont fortement érodé le nombre des abonnés des salles de sport. Face à cette situation, les gérants de salles de sport tentent par tous les moyens de réduire leur consommation autant que possible, tout (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Médicaments : le plan de l'Assurance maladie pour lutter contre les fausses ordonnances
"Une gauche du travail, et pas des allocs" : bisbilles au sein de la Nupes, Mélenchon recadre Roussel
Arnaque à la fiente de pigeon : une retraitée se fait dérober un collier de luxe
Ces objets qui cartonnent depuis la mort de la reine Elizabeth II
Arnaque à l'Assurance maladie : un taxi détourne une fortune en faux transports de malades