La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 891,03
    -152,35 (-0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Prime Macron : le montant moyen dépasse les 700 euros pour les salariés avec le nouveau dispositif

Fauxels/Pexels

"Ce que je constate, c'est qu'elle marche, donc on a toujours intérêt à pérenniser ce qui marche", a signalé le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, interrogé sur France 2. La prime exceptionnelle de pouvoir d'achat, instaurée en 2019 et renouvelée chaque année depuis, a été renommée en août dernier prime de partage de la valeur (PPV) avec un triplement de son plafond à 6.000 euros dans le cadre de la loi pouvoir d'achat. Sur les deux mois qui ont suivi, 730.000 salariés ont perçu cette prime Macron "nouvelle version", pour un montant moyen de plus de 710 euros (enveloppe globale de 520 millions d'euros).

L'ancienne version de la prime Macron avait quant à elle été versée à 1,8 million de salariés, pour un montant total de 900 millions d'euros (sur le premier semestre 2022). Soit un montant moyen de 550 euros par salarié. Depuis le début de l'année, grâce à l'ancienne et à la nouvelle prime, 1,4 milliard d'euros ont donc été versés via ce dispositif, à 2,5 millions de salariés.

Au total, cette prime défiscalisée et facultative pour l'employeur a touché plus de dix millions de salariés depuis sa création, mais le gouvernement souhaite aussi élargir les autres dispositifs de partage de la valeur, notamment les mécanismes d'intéressement et de participation. Les partenaires sociaux se sont réunis mardi pour fixer un calendrier à leurs négociations sur le sujet en plein débat sur la question des rémunérations. Ils ont jusqu'à fin janvier pour faire des propositions (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les manipulations de Patrick Drahi pour éviter de payer des impôts sur ses œuvres d'art
Covid-19 : le vaccin de rappel de Sanofi est finalement autorisé en Europe
Agnès Pannier-Runacher logée chez les Dassault, un (nouveau) conflit d’intérêts pour la ministre ?
Nos smartphones pourraient-ils aider à réduire le risque d'effondrement des ponts ?
Le Sénat vote un an de stage en désert médical pour les médecins