La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 495,83
    -61,57 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 730,32
    -47,06 (-1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 752,91
    -246,13 (-0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,0046
    -0,0046 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 762,10
    -9,10 (-0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    21 359,22
    -2 085,89 (-8,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    510,39
    -31,21 (-5,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,72
    +0,22 (+0,24 %)
     
  • DAX

    13 544,52
    -152,89 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,37
    +8,52 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 707,00
    -258,34 (-1,99 %)
     
  • S&P 500

    4 232,33
    -51,41 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,77 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1830
    -0,0103 (-0,86 %)
     

Prime d'activité, retraite, RSA... Ces prestations revalorisées de 4%, l'AAH enfin réformé

Retraite
Retraite

C'était un vote très attendu. Les députés ont voté mercredi soir la revalorisation de 4% des retraites et des prestations sociales, mais aussi déconjugalisé l'Allocation adulte handicapé (AAH), dans le cadre du projet de loi en faveur du pouvoir d'achat.

La revalorisation de 4% prendra effet dès le 1er juillet, de façon rétroactive, sans attendre la date de revalorisation automatique annuelle. Dans le détail, sont notamment concernées par cette mesure les pensions de retraite et d'invalidité des régimes de base, déjà revalorisées automatiquement de 1,1% en janvier. Egalement touchées par cette mesure, les allocations familiales et minima sociaux, à savoir le revenu de solidarité active (RSA), l'AAH, l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) et les bourses sur critères sociaux pour les étudiants. Certaines de ces prestations sociales avaient déjà augmenté de 1,8% en avril.

L'AAH déconjugalisée, une mesure phare du projet de loi pouvoir d'achat, a été adoptée à l'unanimité après plusieurs refus de l'exécutif lors de la précédente législature. Les députés de tous les groupes avaient déposé des amendements pour que les revenus du conjoint ne soient plus pris en compte pour le calcul de cette prestation, une mesure réclamée de longue date par les oppositions et les associations.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôt sur le revenu : les 5 dates à ne pas louper cet été
- Location : ces nouveaux travaux que vous pouvez faire sans l'accord du propriétaire
- Impôts 2022 : allez-vous devoir payer la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles