La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 873,31
    +366,86 (+1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Si vous prenez l’avion cet été, il faudra envisager d’arriver plus tôt à l’aéroport

Avec les restrictions liées à la Covid-19 qui diminuent dans la plupart des pays, les envies de voyager sont de retour. Elles seraient même plus fortes que prévu, au premier trimestre 2022. "Les prévisionnistes ne s’attendaient pas à une reprise du trafic aérien si forte. Sur certains aéroports français, comme Beauvais, le trafic sera même supérieur à celui de 2019", a indiqué Thomas Juin, président de l’Union des aéroports français à Ouest-France, mardi 10 mai. La tendance devrait donc se poursuivre cet été et les grandes vacances. Sauf que, avec la crise sanitaire, les aéroports ont perdu de nombreux employés : "15 à 20 % de leur personnel", depuis 2020.

"Nous observons un problème de sous-effectif sur le personnel au sol, tels les agents de sûreté, les assistants en escale mais aussi dans les commerces", a pointé Thomas Juin. Le trafic aérien ayant repris plus vite que les aéroports n’ont recruté, les passagers mettent donc un peu plus de temps que d’habitude pour passer les contrôles de sécurité ou pour sortir du complexe. Il est donc conseillé d’arriver plus tôt pour ne pas louper son avion, en particulier cet été. "La plupart des aéroports, et en particulier les plus grands, s’attendent à ce que la qualité de l’expérience des passagers soit inévitablement affectée par cette pénurie de personnel cet été", a expliqué Thomas Juin à Ouest-France. Des vols pourraient même être annulés.

Le recrutement s'annonce par ailleurs compliqué. Même si des campagnes ont été lancées, notamment (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un député canadien s'est excusé pour avoir participé à une visioconférence depuis ses toilettes
Francis Lalanne fait condamner Fort Boyard aux prud'hommes suite à son licenciement
Microsoft a-t-il été favorisé par l'Éducation nationale ? Anticor saisit le PNF
Valérie Pécresse n'aura finalement pas grand-chose à mettre de sa poche après l'échec de sa campagne
Comment l'Etat a mis à genoux notre fleuron EDF

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles