La bourse ferme dans 6 h 25 min
  • CAC 40

    6 267,61
    -91,13 (-1,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 659,08
    -49,31 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0708
    +0,0011 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 855,60
    +7,80 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    27 287,81
    -1 228,09 (-4,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    652,55
    -22,32 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,88
    -0,41 (-0,37 %)
     
  • DAX

    14 024,54
    -150,86 (-1,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 471,58
    -41,86 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2482
    -0,0106 (-0,84 %)
     

PREMIER TRIMESTRE 2022 AIR FRANCE-KLM

AIR FRANCE - KLM
AIR FRANCE - KLM

5 mai 2022

PREMIER TRIMESTRE 2022
EBITDA positif à 221 millions d'euros, supérieur aux prévisions
Un cash-flow libre d’exploitation ajusté nettement positif à 630 millions d'euros grâce à des ventes de billet particulièrement dynamiques en mars

Premier trimestre :

  • EBITDA positif à 221 millions d'euros

  • Un résultat net de -552 millions d'euros, soit une amélioration de 930 millions d'euros par rapport au même trimestre de l'année précédente, soutenu par une forte hausse des recettes à 4 445 millions d'euros, soit 2 284 millions d'euros de plus que l'année précédente.

  • Cash-flow libre d’exploitation ajusté positif à 630 millions d'euros grâce à des ventes de billets dynamiques. Le cash-flow libre d’exploitation ajusté s'est amélioré de 1 974 millions d'euros par rapport au premier trimestre de 2021.

  • Dette nette de 7,7 milliards d'euros en baisse de 0,6 milliards d'euros par rapport aux niveaux de fin 2021 grâce au cash-flow libre d’exploitation ajusté positif.

Le Directeur général du Groupe, M. Benjamin Smith, a déclaré :

"La performance du Groupe Air France-KLM au premier trimestre 2022 confirme que la reprise est là. Malgré un contexte difficile, avec l'effet du variant Omicron, la situation en Ukraine et la forte hausse du prix du carburant, le Groupe aaffiche une nouvelle fois un EBITDA positif et a engrangé un volume important de réservations pour les trimestres à venir. Le mois de mars a notamment été très encourageant avec une augmentation significative de la demande pour le trafic à motif affaires et premium, complétant la demande déjà forte pour le trafic de loisirs (tourisme) et les visites aux proches (VFR) sur l'ensemble de notre réseau mondial. Cela ouvre la voie à une saison estivale réussie pour toutes nos activités, que nous continuons à renforcer grâce à notre vaste plan de transformation."

Perspectives :

Contexte
Le variant Omicron a eu un impact négatif sur le début du premier trimestre, affectant principalement les vols court et moyen courriers, tandis que le déclenchement de la guerre en Ukraine a entraîné une hausse des prix du carburant et un ralentissement des réservations sur une très courte période.
La reprise s'est accélérée en mars avec des réservations très dynamiques pour la saison estivale.

Capacité
Dans ce contexte de reprise, le Groupe prévoit une capacité en sièges-kilomètres offerts pour l'activité passagers du réseau Air France-KLM à un indice de l'ordre de :

  • 80 % à 85 % au deuxième trimestre de 2022

  • 85 % à 90 % au troisième trimestre de 2022

Ces indices à comparer à la même période respective de 2019.

La capacité en sièges-kilomètres offerts pour Transavia est attendue à un indice supérieur à 100 pour les deuxième et troisième trimestres 2022 par rapport à 2019.

Yield
Un environnement favorable au yield est attendu pour le reste de l'année 2022 avec une forte demande estivale entraînant des niveaux de yield supérieurs à 2019.

Résultat d'exploitation attendu

  • A l’équilibre au deuxième trimestre 2022

  • Nettement positif au troisième trimestre 2022

Liquidités
Au 31 mars 2022, le Groupe dispose d'un niveau de liquidités et de lignes de crédit suffisant, à 10,8 milliards d'euros.
Les investissements nets pour l'année 2022 sont estimés à environ 2,5 milliards d'euros, dont 80 % liés à la flotte et 20 % à l'informatique et aux activités au sol.

Air France-KLM a progressé sur les mesures de renforcement des fonds propres
Grâce à la bonne performance de KLM, sa RCF garantie par l’Etat a été partiellement remboursée le 3 mai à hauteur de 311 millions d'euros. En outre, KLM prévoit de renforcer son bilan grâce à des résultats positifs. D'autres mesures de fonds propres sont envisagées au cours de l'année à venir.

Des progrès ont été réalisés pour refinancer jusqu'à 500 millions d'euros d'actifs d'Air France, principalement par le biais d’instruments de quasi-fonds propres pour rembourser l’aide de l'Etat français. Air France est actuellement engagée dans des discussions avancées avec différents partenaires.

Le Groupe travaille sur des mesures de renforcement du capital telles qu’une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription pour les actionnaires, ainsi que l'émission d'instruments de quasi-fonds propres tels que des obligations perpétuelles simples et convertibles, afin de restaurer davantage les fonds propres et d'accélérer le remboursement des aides d'État.
Au total, ces mesures, y compris le refinancement des actifs d'Air France, pourraient représenter jusqu'à 4,0 milliards d'euros. Le calendrier et le dimensionnement de chaque transaction dépendront des conditions du marché et restent soumis à l'approbation de la Commission européenne ainsi qu'aux autorisations légales et réglementaires.

Groupe Air France-KLM : les résultats du T1 sont prometteurs et augurent un bel été

Premier trimestre

Groupe Air France-KLM

2022

Variation
vs 2021

Variation
constant currency

Passagers (milliers)

14 577

+201,4%

Capacité (SKO m)

58 064

+67,8%

Trafic (PKT m)

43 134

+207,8%

Recette unitaire Passage au SKO (cts €)

5,39

+86,2%

+83,2%

Recette unitaire Groupe au SKO (cts €)

6,76

+33,7%

+31,1%

Coût unitaire Groupe au SKO à carburant constant (cts €)

7,36

-13,1%

-18,9%

Chiffre d’affaires total (m€)

4 445

+105,7%

+104,4%

EBITDA (m€)

221

849

864

Résultat d’exploitation (m€)

-350

830

844

Marge d’exploitation(%)

-7,9%

+46,7 pt

+47,0 pt

Résultat net, part du Groupe (m€)

-552

+930

Cash-flow libre d’exploitation ajusté (m€)

630

+1 974

Dette nette en fin de la période (millions d'euros)1

7 655

-561

Au premier trimestre 2022, le Groupe Air France-KLM a enregistré un EBITDA positif de 221 millions d'euros, en hausse de 864 millions d'euros à taux de change constant par rapport à l'année dernière, grâce à l'augmentation des capacités et à la réduction des coûts unitaires. En parallèle, la hausse du coefficient d'occupation et du yield a généré une augmentation de la recette unitaire.
Le résultat net s'est élevé à -552 millions d'euros au premier trimestre 2022, soit une augmentation de 930 millions d'euros par rapport à l'année dernière.

Grâce aux programmes de transformation, le coût unitaire diminue alors que la capacité du Groupe est inférieure de 23 % à celle de 2019.
Malgré une capacité inférieure de 23% à celle de 2019, le coût unitaire a baissé de 0,1 % à prix du carburant et à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2019 grâce aux programmes de transformation qui continuent.

Par rapport à décembre 2019, le nombre d'équivalents temps plein (ETP) d'Air France hors Transavia a diminué de 16% et celui de KLM de 14%. Au premier trimestre, Air France hors Transavia a réduit ses effectifs de 400 ETP et 300 autres ETP quitteront l’entreprise cette année. La réduction totale des ETP pour Air France hors Transavia France, sera alors de 17% par rapport à décembre 2019.

Au premier trimestre, les coûts de personnel ont diminué de 23% par rapport au même trimestre en 2019 grâce à la réduction des ETP et au soutien du gouvernement sur les salaires. Corrigé de l'aide gouvernementale sur les salaires, les coûts de personnel ont diminué de 12 %.

Revue d’activités

Réseau : Amélioration significative du résultat d'exploitation

Réseaux

Premier trimestre

2022

Variation
vs 2021

Variation
change constant

Chiffre d’affaires total (m€)

3 894

+109,6%

+105,9%

Chiffre d’affaires Réseaux régulier (m€)

3 675

+114,6%

+110,3%

Résultat d’exploitation (m€)

-309

+751

+760

Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2022 a augmenté de 105,9 % à taux de change constant pour atteindre 3 894 millions d'euros. Le résultat d'exploitation est négatif et s'élève à -309 millions d'euros, soit une augmentation de 760 millions d'euros à taux de change constant par rapport à l'année dernière.

Réseau passage : Augmentation des recettes unitaires soutenue par le coefficient d'occupation et le yield

Premier trimestre

Réseaux passage

2022

Variation
vs 2021

Variation
change constant

Passagers (en milliers)

11 942

+167,3%

Capacité (millions de SKO)

52 570

+56,5%

Trafic (millions de PKT)

38 866

+189,3%

Coefficient occupation

73,9%

+33,9 pt

Chiffre d’affaires total (m€)

2 983

+192,8%

+189,7%

Chiffre d’affaires passage régulier (m€)

2 879

+198,5%

+193,6%

Recette unitaire au SKO (cts €)

5,48

+90,7%

+87,6%

Au premier trimestre 2022, la capacité en sièges-kilomètres offerts (SKO) était supérieure de 56,5 % à celle de l'année dernière. A 75 % du niveau du premier trimestre 2019, elle se situait au milieu de la fourchette des prévisions du Groupe fournie lors de la présentation des résultats du quatrième trimestre 2021.

Le début du premier trimestre a été affecté par la propagation du variant Omicron et les restrictions supplémentaires sur les voyages, les liaisons court et moyen-courriers étant les plus touchées. La réouverture des frontières et la suppression progressive des contraintes de voyage ont permis au Groupe d'afficher de bons résultats en mars.

En réponse à la hausse du prix du carburant et d'autres coûts externes, le Groupe a procédé à différentes augmentations tarifaires au cours du premier trimestre sur tous ses vols long-courriers. Le montant de la hausse varie selon la destination et la classe de voyage, et s'applique aux vols opérés par Air France et KLM. Le yield du premier trimestre 2022 est supérieur à celui de 2019 grâce à une forte demande et à la mise en œuvre rapide d’ajustements tarifaires.

Le résultat du premier trimestre est dû à une forte performance dans les zones Caraïbes etocéan Indien, Afrique et Amérique du Sud :

  • Atlantique Nord : La plupart des restrictions de voyage ont été levées courant février/mars avec une forte augmentation de la capacité depuis mi-janvier.

  • L'Amérique du Sud a connu des tendances très positives au cours du premier trimestre, ce qui s'est traduit par une augmentation des capacités, des coefficients de remplissage de 85 % et un yield supérieur à 2019.

  • Les routes asiatiques ont continué d'afficher de performances contrastées en fonction des régions. La Chine et le Japon sont plutôt resté fermés au cours du premier trimestre tandis que l'Asie du Sud-Est et l'Inde ont affiché des résultats positifs, sans pour autant parvenir à limiter l'impact négatif de la Chine et du Japon sur le réseau.

  • Caraïbes et Océan Indien : La tendance positive s’est poursuivie au premier trimestre, avec un environnement tarifaire très favorable et un fort trafic.

  • L'Afrique : le début de l'année a été compliqué avec le variant Omicron. L'Afrique du Sud s'est rapidement redressée et le Groupe a observé une bonne performance sur l'Afrique de l'Ouest, Centrale et de l'Est.

  • La région du Moyen-Orient est restée forte.

  • Moyen-courrier : La propagation d'Omicron a conduit à une forte réduction de capacité en début d'année. Le yield est au niveau de 2019, aidé par les contraintes de capacité. Le trafic corporate a progressivement augmenté au cours du trimestre.

  • Court-courrier : Le trafic et le yield ont été affectés par certaines restrictions et un manque de trafic corporate au début de l'année. Le mois de mars a vu une bonne amélioration du trafic corporate.

Au cours du premier trimestre, trois Airbus A350-900, deux Airbus A220-300 et un Embraer 190 ont rejoint la flotte d’Air France. Dans le même temps la compagnie a progressivement sorti de sa flotte un Boeing B777-200, un Airbus A320, trois Airbus A319, deux Airbus A318 et deux Embraer 145. KLM a a intégré deux Embraer 195 E2 et a retiré un Embraer 190 de sa flotte. Le Groupe continuera d’intégrer des appareils de nouvelle génération dans sa flotte afin d'améliorer ses performances économiques et environnementales.

Cargo : l'augmentation des recettes du cargo a été entraînée par l'augmentation du yield

Premier trimestre

Cargo

2022

Variation
vs 2021

Variation
change constant

Tonnage (en milliers)

236

-11,9%

Capacité (millions de TKO)

2 974

+10,7%

Trafic (millions de TKT)

1 766

-14,9%

Coefficient d’occupation

59,4%

-17,8 pt

Chiffre d’affaires total (m€)

910

+8,5%

+5,8%

Chiffre d’affaires transport de fret (m€)

796

+6,4%

+3,9%

Recette unitaire par TKO (cts €)

26,78

-3,8%

-6,1%

Comparée à celle du premier trimestre 2021, la capacité en tonnes-kilomètres disponibles a augmenté de 10,7%, en raison principalement de l'augmentation de la capacité en soute, tandis que le trafic a diminué de 14,9%, entraînant une baisse du coefficient d'occupation de 17,8 points. Cette baisse du coefficient d'occupation, partiellement compensée par l'augmentation du yield, a entraîné une baisse de la recette unitaire par tonne-kilomètre disponible de 6,1% à taux de change constant.

La capacité de fret au premier trimestre est encore inférieure de 14% à celle du premier trimestre 2019 alors que la demande reste élevée, ce qui se traduit par des recettes totales supérieures de 66 % à celles du premier trimestre 2019. Cette hausse des revenus est entièrement due à un yield plus élevé grâce à l'accent mis sur les livraisons pharmaceutiques et express, tandis que le coefficient de remplissage a retrouvé les niveaux de 2019. Le yield en Asie du Nord a augmenté de manière significative en raison de la fermeture de l’espace aérien russe.

Le Groupe a commandé quatre Airbus 350 full freighter pour renforcer sa présence sur le marché du fret et a signé un contrat avec DHL portant sur la fourniture de carburant d'aviation durable.

Transavia : Capacité avoisinant les niveaux d'avant crise avec un coefficient d'occupation proche de 80%

Premier trimestre

Transavia

2022

Variation
vs 2021

Passagers (en milliers)

2 581

+633,2%

Capacité (millions de SKO)

5 494

+443,1%

Trafic (millions de PKT)

4 268

+632,6%

Coefficient d’occupation

77,7%

+20 1 pt

Chiffre d’affaires total (m€)

249

+572,7%

Recette unitaire au SKO (cts €)

4,57

+24,0%

Coût unitaire au SKO (cts €)

6,24

-59,9%

Résultat d’exploitation (m€)

-92

+28

La tendance observée au second semestre 2021 s’est maintenue au premier trimestre 2022, avec une nouvelle reprise de la demande du trafic loisirs en Europe et en Afrique du Nord. Par rapport à l'année dernière, la capacité au premier trimestre a augmenté de 443,1% tandis que le trafic a augmenté de 632,6% et le nombre de passagers de 633,2%. L'année dernière, le premier trimestre avait été fortement impacté par les mesures de confinement en France et aux Pays-Bas.

Le résultat d'exploitation est négatif à 92 millions d'euros, malgré une amélioration de 28 millions d'euros par rapport au premier trimestre de 2021.

La capacité au premier trimestre était proche du niveau du premier trimestre 2019 et les recettes unitaires étaient même supérieures à celles du premier trimestre 2019, principalement grâce à une forte amélioration du yield.

La flotte de Transavia s'approche des 100 appareils pour mieux capter la forte demande du trafic loisirs en Europe.

Maintenance : Marge opérationnelle supérieure au niveau de 2019

Premier trimestre

Maintenance

2022

Variation
vs 2021

Variation
change constant

Total des revenus (millions d'euros)

831

+33,6%

Revenus des tiers (millions d'euros)

297

+15,1%

+24,4%

Résultat d'exploitation (millions d'euros)

43

51

56

Marge opérationnelle (%)

5,2%

+6,5 pt

+7,3 pt

Le résultat d’exploitation s'est élevé à 43 millions d'euros au premier trimestre, soit une augmentation de 56 millions d'euros à taux de change constant par rapport au premier trimestre 2021. Bien que le résultat du premier trimestre 2022 ait encore été affecté par la crise du Covid-19, le résultat d'exploitation s'améliore grâce à une augmentation de l'activité et à une amélioration opérationnelle.

Le chiffre d'affaires total a augmenté de 33,6% au premier trimestre tandis que le chiffre d'affaires externe a augmenté de 15,1% donnant des signes encourageants de reprise. La hausse du chiffre d'affaires interne est cohérente avec l'augmentation de l'activité des compagnies aériennes d'Air France-KLM par rapport au premier trimestre 2021.
La marge opérationnelle s'est établie à 5,2%, soit 1,3 point de plus que les résultats opérationnels du premier trimestre 2019.

Air France-KLM est entré en négociation exclusive avec CFM International pour la motorisation de sa future flotte d’appareils de la famille Airbus A320neo.

Les ventes importatantes réalisées au cours du premier trimestre ont généré un cash-flow libre d’exploitation ajusté positif, permettant une réduction de la dette nette de 550 millions d'euros

Premier trimestre

En millions

2022

Variation
vs 2021

Cash-flow avant variation du BFR et plans de départs volontaires, activités poursuivies

112

+857

Paiements liés aux plans de départs volontaires

-56

-11

Variation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

1 325

+1 417

Cash-flow net provenant de l’exploitation

1 381

2 263

Investissements nets *

-533

-287

Cash-flow libre d’exploitation

848

+1 976

Remboursement des dettes de loyer

-218

-2

Cash-flow libre d’exploitation ajusté **

630

+1 974

* Somme des « Investissements corporels et incorporels » et « Produits de cession d’immobilisations corporelles et incorporelles » tels que présentés dans le tableau des flux de trésorerie consolidé.
** Le « Cash-flow libre d’exploitation ajusté » est le cash-flow libre d’exploitation après déduction du remboursement des dettes de location

Au premier trimestre 2022, le Groupe a généré un cash-flow libre d’exploitation ajusté de 630 millions d'euros, soit une augmentation de 1 974 millions d'euros par rapport à l'année dernière, principalement grâce à une variation positive du besoin en fonds de roulement de 1 325 millions d'euros avec d’importantesventes de billets au premier trimestre. C'est le quatrième trimestre consécutif où le cash-flow libre d’exploitation ajusté est positif.

En millions d'euros

31 mars 2022

31 décembre 2021

Dette nette

7 655

8 216

EBITDA sur les 12 derniers mois

1 595

745

Dette nette/EBITDA sur les 12 derniers mois

4,8 x

11,0 x

Le résultat d'exploitation des deux compagnies aériennes s'est considérablement amélioré

Premier trimestre

2022

Variation
vs 2021

Résultat d’exploitation Groupe Air France (En millions d’euros)

-363

+478

Marge d’exploitation (%)

-13,5%

+49,2 pt

Résultat d’exploitation Groupe KLM (En millions d’euros)

3

+340

Marge d’exploitation (%)

0,2%

+36,4 pt

  • Amélioration significative du résultat d'exploitation pour les deux compagnies aériennes

  • Air France a été plus affectée par le variant Omicron en janvier

  • Résultat d'exploitation positif pour KLM grâce à une forte amélioration du coefficient de remplissage

  • Différentes aides gouvernementales sur le plan salarial

******
Les comptes du premier trimestre 2022 n’ont pas été audités par les commissaires aux comptes.

La présentation des résultats est disponible sur www.airfranceklm.com le 5 mai 2022 à partir de 7h15 CET.

Une conférence téléphonique organisée par M. Smith (CEO) et M. Zaat (CFO) aura lieu le 5 mai 2022 à 08h30 CET.

Pour vous connecter à la conférence téléphonique, veuillez composer le numéro suivant :

France : Local +33 (0)1 70 72 25 50
Pays-Bas : Local +31 (0) 20 703 8211
Royaume-Uni : Local +44 (0)330 165 3655
Etats-Unis : Local +1 323-701-0160

Code de confirmation : 8173232

Relations investisseurs

Presse

Frederic Kahane

Michiel Klinkers

+33 1 49 89 52 59

+33 1 49 89 52 60

+33 1 41 56 56 00

frkahane@airfranceklm.com

Michiel.klinkers@airfranceklm.com

Compte de résultat

Premier trimestre

En millions euros

2022

2021*

Variation

Produit des activités ordinaires

4 445

2 161

+105,7%

Carburant avions

-996

-463

+115,1%

Affrètements aéronautiques

-101

-69

+46,4%

Redevances aéronautiques

-348

-215

+61,9%

Commissariat

-142

-58

+144,8%

Achats d’assistance en escale

-320

-191

+67,5%

Achats et consommations d’entretien aéronautiques

-515

-345

+49,3%

Frais commerciaux et de distribution

-154

-59

+161,0%

Autres frais

-333

-298

+11,7%

Frais de personnel

-1 522

-1 167

+30,4%

Impôts et taxes

-47

-41

+14,6%

Autres produits et charges

254

117

+117,1%

EBITDA

221

-628

nm

Amortissements, dépréciations et provisions

-571

-552

+3,4%

Résultat d’exploitation

-350

-1 180

-70,3%

Cessions de matériels aéronautiques

0

-3

-100,0%

Autres produits et charges non courants

-6

-4

+50,0%

Résultat des activités opérationnelles

-356

-1 187

-70,0%

Coût de l'endettement financier brut

-141

-189

-25,4%

Produits de la trésorerie et équivalents de trésorerie

-2

1

nm

Coût de l'endettement financier net

-143

-188

-23,9%

Autres produits et charges financiers

-47

-90

-47,8%

Résultat avant impôt des entreprises intégrées

-546

-1 465

-62,7%

Impôts

-4

-11

-63,6%

Résultat net des entreprises intégrées

-550

-1 476

-62,7%

Part dans le résultat des entreprises mises en équivalence

-2

-7

-71,4%

Résultat net des activités poursuivies

-552

-1 483

-62,8%

Intérêts minoritaires

0

-1

nm

Résultat de l’exercice

-552

-1 482

-62,8%

* Les chiffres retraités incluent le changement de principes comptables pour les pensions (interprétation de l'IAS19).

Bilan consolidé

Actif

31 mars 2022

31 décembre 2021*

En millions euros

Goodwill

222

222

Immobilisations incorporelles

1 251

1 235

Immobilisations aéronautiques

10 537

10 466

Autres immobilisations corporelles

1 378

1 402

Droit d'utilisation

5 205

5 148

Titres mis en équivalence

107

109

Autres actifs financiers non courants

1 026

951

Actifs financiers dérivés non courants

190

143

Impôts différés

223

278

Actif non courant

20 139

19 954

Actifs détenus en vue de la vente

76

74

Autres actifs financiers courants

487

484

Actifs financiers dérivés courants

747

469

Stocks et en-cours

620

567

Créances clients

1 952

1 511

Autres actifs courants

1 126

966

Trésorerie et équivalents de trésorerie

7 219

6 658

Actif courant

12 227

10 729

Total actif

32 366

30 683


Passif et capitaux propres

31 mars 2022

31 décembre 2021*

En millions euros

Capital

643

643

Primes d’émission et de fusion

4 949

4 949

Actions d’autocontrôle

-25

-25

Titres subordonnés à durée indéterminée

3 205

3 151

Réserves et résultat

-12 996

-12 542

Capitaux propres (Part attribuable aux propriétaires de la société mère)

-4 224

-3 824

Participations ne donnant pas le contrôle

8

8

Capitaux propres

-4 216

-3 816

Provisions retraite

1 937

1 939

Passifs de restitution et autres provisions non courants

4 100

4 055

Passifs financiers non courants

11 438

11 274

Dettes de loyers non courantes

3 021

2 924

Passifs financiers dérivés non courants

11

25

Impôts différés

4

1

Autres passifs non courants

2 538

2 555

Passif non courant

23 049

22 773

Passifs de restitution et autres provisions courants

851

885

Passifs financiers courants

1 068

1 215

Dettes de loyers courantes

826

825

Passifs financiers dérivés courants

37

46

Dettes fournisseurs

2 329

1 850

Titres de transport émis et non utilisés

3 903

2 644

Programme de fidélisation

873

888

Autres passifs courants

3 643

3 369

Concours bancaires

3

4

Passif courant

13 533

11 726

Total des capitaux propres et du passif

32 366

30 683

* Les chiffres retraités incluent le changement de principes comptables pour les pensions (interprétation de l'IAS19).

Tableau des flux de trésorerie consolidés du 1er janvier au 31 mars 2022

En millions euros

31 mar 2022

31 mar 2021*

Résultat net des activités poursuivies

-552

-1 483

Dotations aux amortissements et provisions d’exploitation

571

553

Dotations nettes aux provisions financières

35

27

Résultat sur cessions d’actifs corporels et incorporels

0

3

Résultats non monétaires sur instruments financiers

-5

-41

Ecart de change non réalisé

31

125

Pertes de valeur

5

8

Autres éléments non monétaires

-32

4

Résultats des sociétés mises en équivalence

2

7

Impôts différés

1

7

Capacité d'autofinancement

56

-790

(Augmentation) / diminution des stocks

-48

8

(Augmentation) / diminution des créances clients

-411

-72

Augmentation / (diminution) des dettes fournisseurs

492

-85

Augmentation / (diminution) des billets émis non utilisés

1 245

-153

Variation des autres débiteurs et créditeurs

47

210

Variation du besoin en fonds de roulement

1 325

-92

Flux net de trésorerie provenant de l’exploitation

1 381

-882

Acquisition de filiales et participations avec prise de contrôle, achats de parts dans les sociétés non contrôlées

0

-4

Investissements corporels et incorporels

-704

-466

Produits de cession d’immobilisations corporelles et incorporelles

171

220

Diminution (augmentation) nette des placements de plus de 3 mois

5

1

Flux net de trésorerie lié aux opérations d’investissement

-528

-249

Emission de nouveaux emprunts

291

302

Remboursement d’emprunts

-304

-331

Remboursement de dettes de loyers

-218

-216

Nouveaux prêts

-87

-18

Remboursement des prêts

22

20

Flux net de trésorerie lié aux activités de financement

-296

-243

Effets des variations de change sur la trésorerie, équivalents de trésorerie et
les concours bancaires courants (nets de la trésorerie acquise ou cédée)

5

7

Variation de la trésorerie nette

562

-1 367

Trésorerie équivalents de trésorerie et concours bancaires à l’ouverture

6 654

6 422

Trésorerie équivalents de trésorerie et concours bancaires à la clôture

7 216

5 055

* Les chiffres retraités incluent le chanagement de principes comptables pour les pensions (interprétation de l'IAS19)
Retour sur capitaux employés (ROCE)

En millions d'euros

31 mars 2022

31 décembre 2021

30 septembre 2021*

30 juin 2021*

31 mars 2021*

31 décembre 2020*

30 septembre 2020*

30 juin 2020*

Ecart d’acquisition et immobilisations incorporelles

1 473

1 457

1 456

1 464

1 479

1 445

1 470

1 500

Immobilisations aéronautiques

10 537

10 466

10 478

10 645

10 800

11 031

11 009

10 919

Autres immobilisations corporelles

1 378

1 402

1 418

1 453

1 476

1 548

1 535

1 551

Droits d’utilisations

5 205

5 148

5 061

5 033

4 795

4 678

4 789

4 938

Titres mis en équivalence

107

109

172

166

223

230

224

267

Autres actifs financiers hors valeurs mobilières de placement et dépôts liés aux dettes financières

158

157

147

147

146

146

135

133

Provisions hors retraites litige cargo et restructuration

-4 239

-4 173

-4 180

-4 033

-4 083

-3 922

-4 002

-4 132

BFR, hors valeur de marché des instruments dérivés

-9 589

-8 262

-7 995

-7 745

-6 410

-6 505

-6 894

-6 779

Capitaux employés au bilan

5 030

6 304

6 557

7 130

8 426

8 651

8 266

8 397

Capitaux employés moyens (A)

6 255

8 435

Résultat d’exploitation

-795

-4 919

- Dividendes reçus

0

0

- Part dans les résultats des entreprises mises en équivalence

-22

-56

- Impôt normatif

217

1 406

Résultat ajusté après impôt (B)

-600

-3 569

ROCE 12 mois glissants (B/A)

-9,6%

-42,3%

* Les chiffres retraités incluent le changement de principes comptables pour les pensions (interprétation de l'IAS19)

Dette nette

Bilan au

En millions euros

31 mars 2022

31 décembre 2021

Passifs financiers courants et non courants

12 506

12 489

Dettes de loyers courantes et non courantes

3 847

3 749

Intérêts courus non échus

-162

-128

Dépôts relatifs aux passifs financiers

-101

-99

Dépôts relatifs aux dettes de loyers

-89

-85

Impact des dérivés devise / dettes

-18

-14

Passifs financiers (A)

15 983

15 912

Trésorerie et équivalents de trésorerie

7 219

6 658

Valeurs mobilières de placement à plus de 3 mois

185

189

Liquidités nanties

323

324

Obligations Triple A

604

529

Concours bancaires courant

-3

-4

Liquidités nettes hors lignes de crédit non tirées (B)

8 328

7 696

Dette nette (A) – (B)

7 655

8 216

Cash-flow libre d'exploitation ajusté

Premier trimestre

En millions euros

2022

2021

Flux net de trésorerie provenant de l’exploitation

1 381

-882

Investissements corporels et incorporels

-704

-466

Produits de cession d’immobilisations corporelles et incorporelles

171

220

Cash-flow libre d’exploitation

848

-1 129

Remboursement des dettes de loyers

-218

-216

Cash-flow libre d'exploitation ajusté

630

-1 344

EBITDA - Capacité d’autofinancement





Premier trimestre

2022

2021*

EBITDA

221

-628

Provisions CO2 et autres

11

42

Rectifications d'inventaires

1

1

Dotations provisions retraites

32

76

Reprises de provisions retraites (cash-out)

-13

-43

Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles (hors aéronautique)

0

-39

Résultat d'exploitation - part monétaire

252

-591

Charges de restructuration

-56

-45

Autres produits et charges non courants

-1

0

Coût monétaire de l'endettement financier

-144

-168

Produits monétaires de la trésorerie

-5

-4

Change réalisé

14

27

Débouclages d'instruments de trading - cash

0

-6

Impôt courant

-4

-3

Capacité d'autofinancement

56

-790

* Les chiffres retraités incluent le changement de principes comptables pour les pensions (interprétation de l'IAS19).

Coût unitaire à l’SKO

Premier trimestre

2022

2021*

Chiffre d’affaires (en m€)

4 445

2 161

Résultat d’exploitation courant (en m€) -/-

350

1 180

Coût d’exploitation total (en m€)

4 795

3 341

Activité réseaux passage – autres recettes (en m€)

-105

-55

Activité cargo – autres recettes fret (en m€)

-114

-91

Chiffre d’affaires externe de la maintenance (en m€)

-297

-259

Transavia - autres recettes (en m€)

2

0

Chiffre d’affaires externe des autres activités (en m€)

-6

-7

Coût net (en m€)

4 276

2 931

Capacités produites exprimées en SKO1

58 064

34 598

Coût net à l’SKO (en centimes d’€ par SKO)

7,36

8,47

change brute

-13,1%

Effet change sur les coûts nets (en m€)

-48

Variation à change constant

-14,5%

Effet prix du carburant (en m€)

162

Coût unitaire à l’SKO à change et prix du carburant constants (en centimes d’€ par SKO)

7,36

9,08

Variation à change et prix du carburant constants

-18,9%

* Les chiffres retraités incluent le changement des principes comptables pour les pensions (interprétation de l'IAS19).
(1) La capacité produite par les activités de transport est calculée en additionnant les capacités du réseaux passage (en SKO) de Transavia (en SKO)

Résultats du Groupe

Groupe Air France

Premier trimestre

2022

Variation

Chiffre d’affaires (en m€)

2 681

+100,0%

EBITDA (en m€)

-23

+491

Résultat d’exploitation (en m€)

-363

+478

Marge d’exploitation (%)

-13,5%

+49,2 pt

Cash-flow d’exploitation avant variation du BFR et paiements liés aux plans de départs volontaires (en m€)

-88

+534

Marge du cash-flow d’exploitation (avant variation du BFR et plans de départs volontaires)

-3,3%

+43,1 pt


Groupe KLM

Premier trimestre

2022

Variation

Chiffre d’affaires (en m€)

1 903

+104,7%

EBITDA (en m€)

234

+346

Résultat d’exploitation (en m€)

3

+340

Marge d’exploitation (%)

0,2%

+36,4 pt

Cash-flow d’exploitation avant variation du BFR et paiements liés aux plans de départs volontaires (en m€)

198

+311

Marge du cash-flow d’exploitation (avant variation du BFR et plans de départs volontaires)

10,4%

+22,6 pt

NB: Le résultat des deux compagnies n’est pas égal aux chiffres consolidés en raison des écritures intra-Groupe

Flotte du Groupe au 31 mars 2022



Type d'appareil

AF
(dont HOP)

KLM
(dont KLC & MP)

Transavia

Propriété

Crédit-bail

Location

Total

En exploit.

Ecart 31/12/21

B777-300

43

16

18

17

24

59

59

B777-200

20

15

27

8

35

33

-3

B787-9

10

13

5

6

12

23

23

B787-10

6

2

4

6

5

A380-800

8

4

1

3

8

A350-900

15

3

6

6

15

15

3

A330-300

5

5

5

5

1

A330-200

15

6

11

10

21

21

Total long-courrier

111

61

0

70

34

68

172

161

1

B737-900

5

5

5

5

B737-800

31

94

31

10

84

125

120

4

B737-700

10

4

7

7

14

14

A321

19

11

8

19

19

A320

42

4

4

34

42

40

-2

A319

28

12

16

28

25

-3

A318

12

6

6

12

12

A220-300

8

5

3

8

8

2

Total moyen-courrier

109

46

98

81

14

158

253

243

1

Canadair Jet 1000

14

14

14

10

-1

Canadair Jet 700

Embraer 195 E2

9

9

9

9

2

Embraer 190

19

30

16

5

28

49

49

2

Embraer 175

17

3

14

17

17

Embraer 170

15

10

5

15

13

-2

Embraer 145

3

3

3

Total régional

51

56

0

46

19

42

107

98

1

B747-400ERF

3

3

3

3

B747-400BCF

1

1

1

1

B777-F

2

2

2

2

Cargaison totale

2

4

0

4

0

2

6

6

0

Total

273

167

98

201

67

270

538

508

3

TRAFIC DU PREMIER TRIMESTRE 2022

Activité réseaux passage *

Q1

Total activité réseaux passage*

2022

2021

Variation

Passagers transportés (milliers)

11 942

4 467

167,3%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

38 866

13 431

189,4%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

52 570

33 586

56,5%

Coefficient d’occupation (%)

73,9%

40,0%

33,9

Long-Courrier

Passagers transportés (milliers)

4 384

1 569

179,5%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

32 326

10 964

194,8%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

43 240

29 326

47,4%

Coefficient d’occupation (%)

74,8%

37,4%

37,4

Amérique du nord

Passagers transportés (milliers)

1 241

274

352,8%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

9 056

2 030

346,2%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

13 152

7 063

86,2%

Coefficient d’occupation (%)

68,9%

28,7%

40,1

Amérique latine

Passagers transportés (milliers)

675

195

246,9%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

6 511

1 863

249,4%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

7 657

5 293

44,7%

Coefficient d’occupation (%)

85,0%

35,2%

49,8

Asie / Moyen Orient

Passagers transportés (milliers)

634

275

130,7%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

4 392

1 848

137,7%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

7 219

7 244

(0,3%)

Coefficient d’occupation (%)

60,8%

25,5%

35,3

Afrique

Passagers transportés (milliers)

816

417

95,8%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

4 792

2 266

111,5%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

6 298

4 801

31,2%

Coefficient d’occupation (%)

76,1%

47,2%

28,9

Caraïbes-Océan Indien

Passagers transportés (milliers)

1 018

408

149,4%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

7 575

2 957

156,2%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

8 914

4 926

81,0%

Coefficient d’occupation (%)

85,0%

60,0%

25,0

Court et Moyen-Courrier

Passagers transportés (milliers)

7 557

2 899

160,7%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

6 541

2 467

165,1%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

9 331

4 260

119,1%

Coefficient d’occupation (%)

70,1%

57,9%

12,2

* Air France et KLM

Activité de Transavia

Q1

Transavia

2022

2021

Variation

Passagers transportés (milliers)

2 581

352

633,2%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

4 268

583

632,6%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

5 494

1 011

443,2%

Coefficient d’occupation (%)

77,7%

57,6%

20,1

Activité totale des Groupes de passagers**

Q1

Total Groupe**

2022

2021

Variation

Passagers transportés (milliers)

14 522

4 819

201,3%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

43 134

14 014

207,8%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

58 064

34 598

67,8%

Coefficient d’occupation (%)

74,3%

40,5%

33,8

** Air France, KLM et Transavia

Activité cargo

Q1

Total Groupe

2022

2021

Variation

Tonne kilomètre transportée (m de TKT)

1 766

2 074

(14,9%)

Tonne kilomètre offerte (m de TKO)

2 974

2 688

10,6%

Coefficient de remplissage (%)

59,4%

77,2%

(17,8)

Activité d'Air France

Q1

Total activité réseaux passage

2022

2021

Variation

Passagers transportés (milliers)

7 105

3 046

133,3%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

23 087

8 568

169,5%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

30 871

16 415

88,1%

Coefficient d’occupation (%)

74,8%

52,2%

22,6


Long-Courrier

Passagers transportés (milliers)

2 770

1 048

164,2%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

19 452

6 993

178,2%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

25 733

13 915

84,9%

Coefficient d’occupation (%)

75,6%

50,3%

25,3


Court et Moyen-Courrier

Passagers transportés (milliers)

4 335

1 997

117,0%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

3 635

1 575

130,8%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

5 137

2 499

105,5%

Coefficient d’occupation (%)

70,8%

63,0%

7,8


Q1

Activité cargo

2022

2021

Variation

Tonne kilomètre transportée (m de TKT)

907

906

0,2%

Tonne kilomètre offerte (m de TKO)

1 657

1 333

24,3%

Coefficient de remplissage (%)

54,7%

67,9%

(13,2)

Activité de KLM

Q1

Total activité réseaux passage

2022

2021

Variation

Passagers transportés (milliers)

4 837

1 422

240,2%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

15 780

4 863

224,5%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

21 700

17 171

26,4%

Coefficient d’occupation (%)

72,7%

28,3%

44,4


Long-Courrier

Passagers transportés (milliers)

1 614

520

210,3%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

12 874

3 971

224,2%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

17 506

15 411

13,6%

Coefficient d’occupation (%)

73,5%

25,8%

47,8


Court et Moyen-Courrier

Passagers transportés (milliers)

3 222

901

257,5%

Passager kilomètre transporté (m de PKT)

2 906

893

225,5%

Siège kilomètre offert (m de SKO)

4 194

1 760

138,2%

Coefficient d’occupation (%)

69,3%

50,7%

18,6


Q1

Activité cargo

2022

2021

Variation

Tonne kilomètre transportée (m de TKT)

859

1 168

(26,5%)

Tonne kilomètre offerte (m de TKO)

1 317

1 355

(2,8%)

Coefficient de remplissage (%)

65,2%

86,2%

(21,0)


1 Variation par rapport au 31 décembre 2021

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles