La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 232,28
    +203,63 (+0,58 %)
     
  • Nasdaq

    14 469,52
    +129,26 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1321
    -0,0026 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • BTC-EUR

    38 034,17
    +759,28 (+2,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 020,69
    +25,43 (+2,55 %)
     
  • S&P 500

    4 563,85
    +31,09 (+0,69 %)
     

Premier couac entre Pécresse et Ciotti: l'union des LR déjà fissurée?

·3 min de lecture
Eric Ciotti et Valérie Pécresse le 4 décembre 2021 - Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Eric Ciotti et Valérie Pécresse le 4 décembre 2021 - Anne-Christine POUJOULAT / AFP

A peine une journée après la désignation de Valérie Pécresse au congrès des LR, Éric Ciotti s'autonomise déjà. Alors que cette primaire interne a donné l'image d'un parti rassemblé pour battre Emmanuel Macron en 2022, le député des Alpes-Maritimes a bien fait comprendre qu'il ne comptait pas s'effacer.

"Pas le bon message"

"Le message lancé par Valérie Pécresse n’est pas un bon message", a ainsi lancé le vainqueur surprise du premier tour (25,59%), sèchement battu au second (39,05%), lors d'une réunion publique à Nice ce dimanche au micro de BFMTV. Une réaction aux propos tenus samedi soir sur TF1 par la nouvelle candidate de la droite, qui a refusé de reprendre certains propositions choc de son collègue, jugées trop à droite de la droite. Une ligne qu'elle a martelée, ce dimanche, auprès du JDD.

876450610001_6285302836001

Quelques minutes plus tard après ce premier couac, Éric Ciotti a annoncé le lancement de son propre mouvement politique au sein des LR, baptisé "A droite!", comme il l'a officialisé sur son compte twitter:

"Je veux aujourd’hui que l’élan qui s’est soulevé lors de cette campagne (..) seul contre tous, se structure, s’organise. C’est pour cela que ce mouvement s’organise (...). Pour que partout, dans toute la France, il puisse rassembler des élus, des militants. Pour que l’on dise que la droite est de retour, qu’elle est forte, qu’elle ne s’excuse plus", a ainsi lancé Éric Ciotti devant des militants, d'après des propos rapportés par Nice-Matin.

"Amener notre famille politique vers la victoire"

Ce samedi, après la victoire de la présidente de la Région Île-de-France, l'élu était pourtant à la tribune, aux côtés de la gagnante. "Je veux exprimer mes félicitations les plus chaleureuses, les plus sincères à Valérie Pécresse. Elle a désormais l’immense responsabilité d’amener notre famille politique vers la victoire", a d’abord lancé le parlementaire.

Avant de voir dans son propre score du premier tour "une démonstration de plus que ce sont nos idées, les idées d’une droite claire, forte, sans compromission, qui sont au cœur des attentes du peuple de France".

Ne pas changer de ligne

Trois heures après l'annonce de sa défaite, il insiste dans les colonnes de Nice-Matin. "J'ai perdu mais mes idées ont gagné."

De quoi se demander si Éric Ciotti pourrait tourner casaque et finir par rallier Éric Zemmour. Les deux hommes sont proches et le polémiste n'a pas manqué de féliciter le député après le premier tour. "Heureux, cher Éric, de voir nos idées si largement partagées par les militants LR", s'est ainsi réjoui l'écrivain sur Twitter.

"Entre Macron et Zemmour au second tour, je le dis, je préfère Zemmour", avait d'ailleurs déclaré le député le 20 octobre dernier sur Public Sénat.

La fidélité d'Éric Ciotti

Sur les bancs des Républicains, il n'y a pas d'inquiétude, officiellement du moins.

"Éric n'a jamais changé une seule fois de famille politique et je vous assure qu'il n'en changera pas", a ainsi assuré Christian Jacob, le patron des LR, sur BFMTV ce dimanche. 876450610001_6285281297001

Les prochaines semaines de campagne pourraient cependant être décisives dans le choix d'Éric Ciotti. Si la candidature de Valérie Pécresse décolle et que le trou d'air que connaît Eric Zemmour se poursuit, il est probable que le député des Alpes-Maritimes reste fidèle à la droite.

Il sera intéressant d'observer, ce lundi, le premier dé déplacement officiel de campagne de la candidate Pécresse. Car il se fera aux côtés d'Éric Ciotti, à Saint-Martin-Vésubie, son village natal, sévèrement touché par la tempête Alex en octobre 2020.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles