Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 996,39
    +47,37 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    16 091,92
    +144,18 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    39 166,19
    -41,84 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0808
    -0,0034 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    16 511,44
    -25,41 (-0,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 835,71
    +835,93 (+1,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 096,27
    +26,51 (+0,52 %)
     

Prêts immobiliers : Bruno Le Maire vise un assouplissement des conditions d'octroi

chaylek - Adobe Stock

Faciliter l'accès aux crédits. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a plaidé pour un assouplissement des conditions d'octroi de prêts immobiliers, dans une interview au Parisien mise en ligne samedi 2 décembre au soir, deux jours avant une réunion du Haut conseil de stabilité financière (HCSF) prévue lundi. «Oui», il faut modifier encore les conditions d'emprunt, a indiqué le ministre. «Nous étudierons des nouvelles mesures pour assouplir davantage les conditions d'octroi des crédits», a-t-il dit.

«Je souhaite aussi que nous mettions en place une procédure à l'amiable, entre l'emprunteur et le banquier, lorsque ce dernier refuse un prêt immobilier. Cette procédure doit permettre d'aider à comprendre pourquoi le prêt a été refusé et éventuellement, si la situation de l'emprunteur le permet, conduire à une révision de la décision», a indiqué Bruno Le Maire.

Le crédit immobilier est un sujet sensible dans le contexte actuel d'inflation, qui complique l'accès au marché immobilier de nombre de foyers. Les règles de l'octroi de prêts immobiliers, notamment leur durée et leur poids par rapport au revenu des emprunteurs, sont revues chaque trimestre par le Haut Conseil de stabilité financière, une instance présidée par le ministre de l’Économie et dans laquelle siège le gouverneur de la Banque de France.

Lors de la prochaine réunion du HSCF lundi, il y sera étudié «d'éventuels nouveaux ajustements techniques, sous réserve qu'ils n'entraînent pas de hausse du risque de surendettement», (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Politique du logement : le gouvernement navigue à vue
Un quartier ultra-luxueux à 2 milliards de dollars construit pour les milliardaires à Monaco
JO de Paris 2024 : Airbnb vole au secours des athlètes
Investissement locatif : les dépenses des propriétaires qui explosent le plus vite
Immobilier : est-ce la fin du rêve de maison individuelle des Français ?