La bourse ferme dans 6 h 49 min
  • CAC 40

    6 254,45
    -98,49 (-1,55 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 626,20
    -64,54 (-1,75 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0498
    +0,0032 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    1 812,00
    -3,90 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 718,21
    -857,20 (-3,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    648,01
    -22,67 (-3,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,16
    -0,43 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 774,96
    -232,80 (-1,66 %)
     
  • FTSE 100

    7 287,96
    -150,13 (-2,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    +0,0053 (+0,43 %)
     

Prêt immobilier portable, rénovation... Ce que promettent Macron et Le Pen pour votre logement

·1 min de lecture
les promesses des candidats sur l'immobilier
les promesses des candidats sur l'immobilier

Et si on parlait d'immobilier ? Le sujet n'a pas vraiment été au centre des discussions lors des débats précédant le premier tour de l'élection présidentielle 2022. Pourtant, du besoin de logements sociaux à la rénovation énergétique en passant par l'accès à la propriété, l'immobilier du futur pose de nombreuses questions, auxquelles le prochain président de la République devra répondre. Moneyvox fait le point des mesures proposées par Emmanuel Macron et Marine Le Pen sur le sujet.

Logements sociaux : construction contre préférence nationale

Au sujet du logement social, Marine Le Pen souhaite une « priorité nationale dans l'accès aux logements sociaux, notamment pour les policiers et leurs familles. » Sous sa présidence, les délinquants seront également privés de logements sociaux. La candidate Rassemblement National inscrit enfin dans son programme la construction de 100 000 logements sociaux par an, dont 20 000 en faveur des étudiants et jeunes travailleurs.

De son côté, Emmanuel Macron a mis du temps à proposer ses mesures pour 2022, préférant d'abord défendre le bilan de ses cinq dernières années au pouvoir. Selon cet article des Échos, 94 000 agréments pour des logements sociaux ont été comptabilisés en 2021, après un « creux » à 87 000 en 2020, contre 120 000 annoncés avant le quinquennat. « On ne peut pas se satisfaire de la situation actuelle et on doit produire plus », a reconnu le président-candidat, qui promet désormais 125 000 logements sociaux chaque année.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit conso : pourquoi les taux ne baissent pas comme d'habitude au printemps
- Impôt : comment éviter que vos bitcoins soient taxés
- Immobilier : les taux de crédit ne cessent d'augmenter, les conditions d'obtention se durcissent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles