La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 040,08
    -116,61 (-0,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 963,44
    -150,35 (-1,24 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0740
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    21 431,69
    -68,07 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    530,17
    -6,72 (-1,25 %)
     
  • S&P 500

    4 130,71
    -33,29 (-0,80 %)
     

Prêt immobilier : l'apport personnel exigé par votre banque s'envole

L'apport personnel exigé pour avoir un crédit immobilier est en forte hausse
L'apport personnel exigé pour avoir un crédit immobilier est en forte hausse

Il n'en finit plus de grimper. Le montant de l'apport personnel exigé par les banques pour obtenir un crédit immobilier bat des records. C'est ce qui ressort du dernier observatoire trimestriel CSA/Crédit Logement diffusé ce mardi.

L'apport personnel, cette somme d'argent qui permet de couvrir au moins les frais de notaire lors d'un achat avant que le prêt ne soit débloqué par la banque, a vu son niveau grimper de 12,3% en 2022, après un bond de 13,2% en 2021.

Du jamais vu

« Une augmentation aussi rapide et durable n'avait encore jamais été constatée », souligne l'observatoire. Sur les trois derniers mois de 2022, le niveau de l'apport personnel moyen était ainsi de 43,5% supérieur à celui enregistré à la même période de 2019. Concrètement, cela représente un supplément d'apport équivalent à 7 mois de salaire d'un emprunteur gagnant moins de 3 Smic ou 1,5 mois de revenus en plus pour les personnes gagnant 5 Smic et plus.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Avec un livret A à 3%, est-il temps de lâcher son assurance vie ?
- CEL : « vais-je payer l'impôt sur mes intérêts au bout de 12 ans ? »
- LEP à 6,10% : avez-vous le droit à ce super livret réglementé ?