Marchés français ouverture 2 h 54 min
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,07 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,10 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    28 022,53
    -226,71 (-0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,0199
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    20 237,64
    +191,87 (+0,96 %)
     
  • BTC-EUR

    23 375,87
    +351,97 (+1,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,00
    +14,13 (+2,60 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     

Prêt immobilier : 3 chiffres sur les bouleversements provoqués par la flambée des taux en 2022

crédit immobilier
crédit immobilier

Ce n'est plus une surprise pour personne, les taux de crédit immobilier sont en hausse depuis le début de l'année 2022. Inflation, guerre en Ukraine... les nouvelles ne sont pas excellentes. Malgré tout, la volonté d'acheter est toujours bien présente chez les ménages français. Selon l'Observatoire du crédit immobilier publié par le courtier Meilleurtaux, sur le premier semestre 2022, « le nombre de dossiers déposés est bon, en recul de 4,3% « seulement » par rapport aux mêmes mois de 2021 qui avaient été absolument exceptionnels. » Ainsi, 393 254 dossiers ont été déposés depuis le début de l'année pour des demandes de financement.

1,85% pour un prêt sur 20 ans, comme en 2016

1,85%, c'est le taux moyen proposé aux emprunteurs pour un crédit immobilier sur 20 ans en juillet 2022. D'après Meilleurtaux, plus aucun barème standard de banque n'est sous la barre des 1,70% pour un crédit sur 20 ans. Et plus de la moitié des barèmes sont même au-dessus de 1,90% ! Des taux qui nous ramènent à 2016, date à laquelle le taux moyen était à 1,83%.

« Nous avons été habitués pendant près de 2 ans à des taux qui tournaient autour des 1%, et même en dessous, il est vrai que la remontée des taux en quelques mois pour atteindre approximativement les 2% aujourd'hui, bouscule quelque peu les emprunteurs. Mais il faut tout de même avoir en tête que des taux à 2% au regard d'une inflation à plus de 5% est une situation toujours très confortable », souligne Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux. Pour les emprunteurs ayant un projet immobilier, il n'est donc pas trop tard.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : taxer les intérêts du Livret A, une mesure choc qui fait toujours débat
- Livret A : vos dépôts font-ils gagner ou perdre de l'argent à votre banque ?
- Retraite : pour la complémentaire, la hausse des pensions attendra novembre 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles