La bourse ferme dans 6 h 29 min

On vous présente Arvind Krishna, le nouveau patron d'IBM, et sa stratégie pour s'imposer dans le cloud

Mais IBM a lancé une nouvelle stratégie pour retrouver sa superbe d'antan, au cours d'une contre-offensive dans laquelle Arvind Krishna a joué un rôle très central. "Je suis ravi et humble d'être élu au poste de PDG d'IBM, et j'apprécie la confiance que Ginni et le conseil d'administration ont placée en moi", a déclaré Arvind Krishna, qui a gravi les échelons d'IBM. Cette confiance est ancrée dans la stratégie qu'il a menée pour reconquérir le leadership d'IBM en matière de technologie d'entreprise à l'ère du cloud.

Un plan d'attaque qui mise sur le cloud hybride

Ce plan d'attaque est axé sur les évolutions du cloud. Le cloud a chamboulé le marché des entreprises en leur permettant d'installer leurs réseaux sur des plateformes web gérées par des sociétés comme Amazon, Microsoft et Google. IBM a essayé, mais en vain, de devenir un acteur plus important dans ce domaine. Mais l'entreprise est à l'affût d'une nouvelle tendance, le cloud hybride. Une infrastructure dans lequel les entreprises établissent leurs réseaux dans des cloud publics, tout en conservant d'énormes quantités de leurs données et applications dans des data centers privés.

Selon Ginni Rometty, IBM prévoit que le marché hybride représentera à terme 1 000 milliards de dollars (environ 907 milliards d'euros). Mais Arvind Krishna, qui est actuellement vice-président senior du secteur cloud et logiciels cognitifs, y voit un marché encore plus important. Il estime que, dans son ensemble, le marché du cloud hybride représentera à l'avenir environ 1,2 trillion de dollars, répartis comme suit : 100 milliards de dollars pour le matériel et les composants, 150 milliards de dollars pour l'infrastructure du cloud, 350 milliards de dollars pour les logiciels et 550 milliards de dollars pour les services de conseil et de gestion. "Près de la moitié du dispositif est encore constituée de services, et l'autre moitié est composée de ce que j'appellerais des produits, des logiciels aussi bien que du matériel", a-t-il déclaré

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une animation de la NASA montre à quoi ressemblerait la surface de la Terre si toute l'eau s'évaporait
Les 25 pays les moins corrompus selon Transparency International
La primaire démocrate dans l'Iowa tourne au chaos à cause de l'appli utilisée pour envoyer les résultats
'Dr Dolittle', le premier film de Robert Downey Jr. depuis 'Avengers', pourrait faire perdre jusqu'à 100M$ à Universal
Les scientifiques affirment que le coronavirus de Wuhan pourrait bientôt être qualifié de pandémie. Voici ce que cela signifie