La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0397
    -0,0015 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 755,00
    +9,40 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    15 928,43
    -28,72 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,55
    -1,39 (-1,78 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,78 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,07 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2075
    -0,0039 (-0,32 %)
     

Votre pouvoir d'achat immobilier s'évapore à mesure que les taux augmentent

baisse pouvoir d'achat immobilier
baisse pouvoir d'achat immobilier

Une chute de 32,1% de la production de crédits immobiliers sur un trimestre. Il y a quelques jours, l'observatoire Crédit Logement d'octobre 2022 faisait état d'une forte baisse de la demande. Dans son 35ème observatoire sur le crédit immobilier diffusé ce mardi, le courtier Meilleurtaux dresse un constat similaire : si le marché de l'immobilier s'est bien tenu sur le premier trimestre de l'année, la tendance est en train de s'inverser à cause de la remontée des taux.

Sur un an, entre octobre 2021 et octobre 2022, les taux moyens sur 20 ans sont passés de 1,10% à 2,30%. Plus précisément, le courtier rapporte qu'en octobre 2021, « 30% des offres affichées par les banques se situaient à un taux de 0,90%, 44% à 1,10%, et 19% à 1,30%. Depuis début octobre 2022, les barèmes affichés des banques se situent pour 40% à 2,30%, 20% à 2,50% et 12% à 2,70%. Plus de 7 barèmes sur 10 sont aujourd'hui affichés entre 2,30% et 2,90%. »

30 000 euros en moins en un an

Forcément, la hausse des taux impacte les capacités d'emprunt des ménages. Meilleurtaux donne ainsi l'exemple d'un couple avec 4 000 euros de revenus nets par mois avec une assurance à 0,34% à 50% sur chaque tête. Le couple peut donc rembourser jusqu'à 1 400 euros par mois avec un taux d'endettement maximal de 35%.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : dois-je abandonner les peu rentables fonds en euros pour miser sur l'eurocroissance ?
- Carburant : toucherez-vous cette aide exceptionnelle réservée aux « gros bosseurs » ?
- Chèque énergie exceptionnel fioul : qui doit réclamer l'aide de 200 euros sur ce nouveau site ?