La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 882,16
    -215,10 (-0,69 %)
     
  • Nasdaq

    11 275,91
    +148,06 (+1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    26 423,47
    +269,66 (+1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0264
    -0,0160 (-1,54 %)
     
  • HANG SENG

    21 853,07
    +22,72 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    19 676,44
    +180,60 (+0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    436,21
    -3,82 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 819,88
    -5,45 (-0,14 %)
     

Vous pouvez désormais avoir une carte bancaire en métal de Boeing 747

Et si vous utilisiez, tous les jours, un morceau de Boeing 747 recyclé en... carte bancaire ? C'est la proposition faite par Delta Airlines et American Express qui proposent en édition limitée une carte de paiement. Sa particularité : être composée, pour un quart, du métal d'un Boeing 747 retiré de la flotte de la compagnie aérienne américaine, le Delta Ship #6307, rapporte BFMTV le jeudi 16 juin.

Le Boeing 747 est un avion mythique qui a révolutionné le voyage aérien et le tourisme. Mais le temps du "Jumbo Jet", quadriréacteur gourmand en kérosène, était compté face à la concurrence de biréacteurs modernes. Né en 1969, en même temps que le Concorde, le 747 est un succès commercial sans précédent, qui a permis à des centaines de millions de voyageurs de découvrir le monde à des tarifs abordables grâce à l'essor des vols "charters", configurés en sièges tout économiques, transportant plusieurs centaines de passagers à la fois vers des destinations de vacances.

C'est précisément à cette histoire que souhaite faire référence Jon Gantman, premier vice-président et directeur général de la gestion des produits Cobrand chez American Express, cité dans le communiqué : "Aujourd'hui, nous célébrons notre dernière innovation qui rend hommage à l'emblématique Boeing 747 en offrant aux titulaires de la carte un morceau d'histoire du voyage dans leur portefeuille". Pour transformer l'ancien 747 en carte de crédit, une équipe de métallurgistes a démonté et séparé l'avion avant de récolter les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Attention à ces faux mails de l'Urssaf, c'est une arnaque
Indemnité de licenciement : le barème Macron remis en cause au niveau européen ?
Un tiramisu avec de l'alcool servi à des enfants
L'Europe frappée par la baisse des livraisons de gaz russe
Les grands patrons jugent qu'une récession est imminente... et peut-être même déjà en cours

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles