La bourse ferme dans 2 h 24 min
  • CAC 40

    6 348,85
    -13,83 (-0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 685,98
    -17,44 (-0,47 %)
     
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0434
    +0,0017 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 808,00
    -0,20 (-0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    28 730,92
    -472,53 (-1,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    671,88
    -9,23 (-1,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,14
    -0,35 (-0,32 %)
     
  • DAX

    13 941,66
    -86,27 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 433,41
    +15,26 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,2259
    -0,0004 (-0,03 %)
     

Pourquoi visiter Venise vous coûtera désormais un peu plus cher

·1 min de lecture

Face au tourisme de masse, Venise (Italie) dégaine une arme de taille : l'entrée payante. En effet, comme le rapportent The Guardian et La Repubblica, mardi 19 avril, pour accéder à la ville, il faudra désormais débourser 10 euros. Un système de réservation sera mis en place en juin prochain avec un projet pilote de six mois, avant une entrée en vigueur définitive en janvier de l'année prochaine. Venise sera "la première au monde" à mener "cette expérience difficile", a confirmé le maire Luigi Brugnaro.

Le projet pour un droit d'entrée est en préparation depuis que la mesure a été approuvée par le gouvernement italien fin 2018, comme solution au tourisme de masse dans une ville qui, avant la pandémie de Covid-19, attirait environ 30 millions de personnes par an. "Le tourisme à Venise redémarre et c'est une bouffée d'air frais pour les opérateurs [touristiques]. Aujourd'hui, beaucoup ont compris que le système de réservation est la voie à suivre pour une gestion plus équilibrée du tourisme", a indiqué sur Twitter le maire de la ville.

La mesure s'appliquera aux visiteurs d'un jour, qui devront réserver à l'avance et payer entre 3 € et 10 €, selon la saison. "La phase expérimentale commence en juin, les touristes d'un jour seront invités à réserver via un site Web en cours de finalisation par le conseil. Pour déterminer le droit d'accès, nous fixerons un seuil maximum de 40.000 ou 50.000 visiteurs par jour", a détaillé à La Repubblica Simone Venturini, conseillère au tourisme de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Guerre en Ukraine : les Etats-Unis préparent un nouveau paquet d'aides militaires
Les droits de succession selon Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le déficit des retraites est un “non-sujet”… Le flash éco du jour
En quelques semaines, le patron avait amassé un petit pactole grâce aux aides Covid
Russie, "un nain aux pieds d’argile"
Pétrole russe : Bruno Le Maire estime "plus que jamais nécessaire" d'arrêter les importations européennes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles