Marchés français ouverture 7 h 10 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0550
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 903,85
    +375,14 (+1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    677,94
    +435,26 (+179,36 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Pourquoi y a-t-il si peu de bonnes séries françaises de SF et de fantastique ?

En 2022, la télévision française peine encore à proposer des séries de genre ambitieuses, alors que ces productions cartonnent lorsqu’elles sont anglophones. À l’occasion de la sortie de Visitors, son créateur Simon Astier nous éclaire sur le sujet, aux côtés de Quoc Dang Tran (Parallèles) et Mathieu Missoffe (Zone Blanche, Syndrome E).

Battlestar Galactica, The Expanse, Fringe, Star Trek, La Quatrième Dimension… Les grandes sagas de science-fiction du petit écran n’ont pas grand-chose de francophone. Qu’elles parlent de superhéros surpuissants, de manoirs inquiétants ou de combats intergalactiques, les séries de genre ont globalement du mal à se faire une place au sein de la production française.

Mais depuis quelques années, des créateurs parviennent tout de même à financer des projets plus originaux. Pour preuve, la sélection française du festival Séries Mania se diversifie à chaque nouvelle édition. En 2022, trois séries lorgnaient du côté du fantastique, du paranormal et de la SF : Visitors de Simon Astier, diffusée à partir du 10 mai sur Warner TV, Parallèles de Quoc Dang Tran, déjà disponible sur Disney+, et Syndrome E de Mathieu Missoffe, bientôt sur TF1.

Buffy, X-Files : des influences américaines

Ces trois auteurs sont issus de la même génération, née dans les années 1970 et 1980, bercée par les références geek de l’époque entre vidéoclubs et comics.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles