Publicité
La bourse ferme dans 3 h 7 min
  • CAC 40

    7 636,45
    +101,93 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 900,71
    +73,47 (+1,52 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0890
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    2 396,90
    -2,20 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 052,17
    +563,73 (+0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 389,37
    -15,97 (-1,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,62
    -0,51 (-0,64 %)
     
  • DAX

    18 433,00
    +261,07 (+1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 223,22
    +67,50 (+0,83 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2929
    +0,0019 (+0,15 %)
     

Pourquoi L'Oréal va apposer un QR code sur tous ses produits d'ici 2026

Julien Sarboraria

Le QR code sera bientôt de retour dans le quotidien des Français ! Pas de panique, il ne s’agit pas du QR code utilisé pendant la pandémie de Covid-19 qui servait de pass sanitaire ou à entrer dans certains restaurants, par exemple. L’Oréal veut en effet le généraliser, a appris Les Échos, et l’apposer sur l’ensemble de ses sept milliards de produits. Un défi pour le leader mondial de la beauté et des cosmétiques dans le but, à terme, de remplacer tous les codes-barres de ses produits.

«Nous avons déjà 1,5 milliard de produits de 41 marques, équipés de QR codes et nous nous engageons à relever le défi d'en intégrer à l'ensemble de nos produits», confirme auprès des Échos le directeur du programme Beauty Tech chez L'Oréal, Stéphane Lannuzel. Le but pour L’Oréal : doubler ce volume «d’ici 2025» et intégrer des QR codes sur trois milliards de produits. Plus globalement, le géant des cosmétiques veut équiper tous ses produits de ce dispositif d’ici la fin de l’année 2026, hormis ceux de petite taille comme les crayons de maquillage.

Pourquoi une telle révolution alors que le code-barres, qui fête les 50 ans de son premier scan, est encore largement plébiscité par les industriels aujourd’hui ? Une décision avant tout pratique et ludique pour les consommateurs, souligne le directeur du programme Beauty Tech. «Les applications évidentes sont l'intégration des bénéfices du produit, la liste de ses ingrédients, mais aussi celle d'informations interactives dans l'usage des produits», souligne-t-il. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bernard Arnault : pourquoi voudrait-il mettre la main sur Cartier et Van Cleef & Arpels ?
Airbus : pourquoi le champion européen est chahuté dans une tempête spatiale
Le logement, «un élément essentiel de notre nouvelle stratégie» (Nicolas Namias, BPCE)
LVMH met la main sur L'Épée 1839, doté d’un «savoir-faire horloger exceptionnel»
Alexandre Stavisky : un dandy de la finance devenu l’Arsène Lupin de la IIIe République