Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 843,17
    +95,75 (+0,25 %)
     
  • Nasdaq

    17 663,21
    +319,66 (+1,84 %)
     
  • Nikkei 225

    38 876,71
    -258,08 (-0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0105 (+0,98 %)
     
  • HANG SENG

    17 937,84
    -238,50 (-1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 310,94
    +2 806,65 (+4,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 441,86
    +46,82 (+3,36 %)
     
  • S&P 500

    5 435,69
    +60,37 (+1,12 %)
     

Pont XXL en Italie, autoroute cyclable à Dubaï… Les projets en cours les plus fous dans le monde

Pont XXL en Italie, autoroute cyclable à Dubaï… Les projets en cours les plus fous dans le monde (Crédit : Getty Images) (Getty Images)

Spectaculaires, grandioses ou carrément utopistes, certains projets ont de quoi faire rêver les plus terre-à-terre.

  • Le vieux rêve de l'Italie

Le projet pharaonique de l’Italie verra-t-il le jour dans un futur proche ? Fantasmé depuis "l’époque romaine" et évoqué depuis une cinquantaine d’années, un pont suspendu de 3,2 kilomètres sur le détroit de Messine pourrait enfin relier la Sicile au sud de l’Italie. Si elle aboutissait, cette construction deviendrait le "plus long pont suspendu au monde", selon CNN. Le projet maintes fois avorté et relancé a reçu un écho favorable du gouvernement italien. Coût total de l’opération : 6,75 milliards d’euros. Le média américain rappelle que l’Italie aurait déjà dépensé plus d’un milliard d’euros de fonds publics depuis 60 ans pour des études de faisabilité.

Vieux de 2 000 ans, le projet, véritable serpent de mer de l’autre côté des Alpes, se heurte à de nombreuses difficultés. Outre le prix d’une telle infrastructure, une telle construction serait considérée comme un "désastre environnemental par les écologistes", rappelait Le Point en 2022. Une vieille étude met aussi en garde les autorités des risques de voir la mafia infiltrer le chantier de construction s’il avait lieu. Pour ne rien arranger, la zone est aussi très sismique. L’Union européenne se dit prête à participer au financement lorsqu’un accord entre toutes les parties prenantes sera trouvé.

PUBLICITÉ
  • Dubaï, le futur eldorado des cyclistes ?

Amsterdam, Copenhague… et bientôt Dubaï ? Comme les deux capitales européennes, la ville de toutes les excentricités envisage, elle aussi, de devenir un eldorado pour cyclistes. Si l’information peut prêter à sourire, Dubaï souhaiterait une gigantesque autoroute cyclable de 93 kilomètres de long interdite aux voitures. Baptisée "The Loop", l'infrastructure dédiée aux promenades en vélo et aux balades à pied est présentée par son promoteur Baharash Bagherian comme "la plus intelligente créée sur Terre." "Le projet vise à faire de Dubaï la ville la plus connectée au monde à pied ou à vélo", a-t-il précisé CNN. Si pédaler sous les 40 degrés à l’ombre ne vous emballe pas spécialement, rassurez-vous : la piste géante sera végétalisée et climatisée.

  • Bienvenue à Neom, la ville du 21e siècle

Un projet à la démesure des ambitions de puissance de l’Arabie saoudite. "The Line", projet de ville ultra-moderne bâtie dans le désert, est probablement l'un des projets architecturaux les plus fous jamais imaginés par l’homme. Cette mégalopole unique consisterait seulement en deux gratte-ciels parallèles de 500 mètres de haut sur 170 kilomètres au bord de la mer Rouge. Objectif ? Installer plus d’un million de personnes dans cette ville futuriste dans dix ans et neuf millions d’ici 2045.

"Cette conception défiera les villes plates et horizontales traditionnelles et créera un modèle pour la préservation de la nature et l'amélioration des habitations humaine", a précisé le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane cité par Le Figaro lors de la présentation de Neom. Couverte de miroirs, la cité pas encore sortie de terre serait écologique et ultra-technologique. Le temps presse puisque l’Arabie saoudite prévoit d’organiser les Jeux asiatiques d’hiver 2029 dans cette ville du 21e siècle.

  • Des gratte-ciels immergés contre le réchauffement climatique

Subissant de plein fouet les conséquences du réchauffement climatique, les îles des Kiribati, république insulaire dans le Pacifique, sont vouées à disparaître au cours de ce siècle. Pour éviter de voir ce pays disparaître sous la montée des océans, une équipe d’architectes américains a imaginé les plans d’une ville capable de résister à ce phénomène climatique inéluctable. La solution consisterait "à construire des bâtiments dont les fondations seraient sous l’eau." "Ils formeraient ainsi de larges murs capables de ralentir les courants marins pour permettre une rapide sédimentation, inversant la tendance à l’érosion des sols et peut-être même obtenir de nouvelles îles avec le temps", relate le site Conseil Immobilier.

  • De l’oxygène sur la lune ?

Il y a 54 ans, l’Homme marchait pour la première fois sur la lune. Depuis, le fantasme autour de l’astre rocheux ne s’est jamais vraiment arrêté. Après l’avoir atteint, pourquoi ne pas y rester ? Pour permettre aux humains de vivre sur la lune, la Nasa a un projet assez fou : fabriquer un gigantesque pipeline à oxygène sur la Lune, rapporte Le Journal du Geek. Pour rappel, l’objectif est de ramener des astronautes sur la Lune avant la fin de la décennie.

VIDÉO - Une start-up japonaise échoue à se poser sur la Lune