Marchés français ouverture 42 min
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0578
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    19 858,58
    +408,35 (+2,10 %)
     
  • BTC-EUR

    16 291,08
    +260,24 (+1,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    406,25
    +11,57 (+2,93 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     

La plateforme américaine Discord sanctionnée par la CNIL, condamnée à verser une amende salée

Flickr

La plateforme internet de messagerie Discord s'est engagée ce vendredi 18 novembre à coopérer avec la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) après que le gardien français de la vie privée lui a imposé une sanction pour des violations de la législation européenne sur les données. La Cnil a annoncé jeudi 17 novembre qu'elle avait condamné la plateforme américaine à 800.000 euros d'amendes pour divers manquements à la législation européenne sur les données personnelles. Interrogée par l'AFP pour savoir si elle ferait appel ou non, la plateforme a indiqué qu'elle voulait se laisser le temps d'étudier la décision. "Nous sommes toujours en train d'examiner" l'annonce de la Cnil "pour décider des prochaines étapes", a indiqué un porte-parole de Discord à l'AFP.

Mais "nous nous engageons à travailler avec les régulateurs du monde entier, et nous mettons continuellement à jour notre produit et nos politiques" pour être en conformité avec les législations locales, a-t-elle ajouté. La Cnil reprochait notamment à Discord de continuer à fonctionner lorsque l'utilisateur du service de conversation vocale cliquait sur le bouton "X", en haut à droite de la fenêtre de l'application, qui peut sembler indiquer une fermeture. L'application en réalité "restait en arrière plan", avec un risque que les participants à la conversation tout juste fermée continuent d'entendre les propos de l'utilisateur.

Parmi les autres griefs, la Cnil reprochait aussi à Discord l'usage d'un mot (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Gros changement à venir sur le marché de la livraison de courses à domicile
Pétrole : gare à une hausse surprise du baril, l’Opep et la Russie attendus au tournant
Oui ou non ? Musk interroge Twitter sur une réintégration de Donald Trump
Dans ce pays, Uber contraint de payer une note salée pour régulariser les chauffeurs reconnus comme salariés
De grands groupes laitiers visés par une enquête de l'Autorité de la concurrence