La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 840,92
    +123,83 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    11 507,55
    +113,74 (+1,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0862
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 302,79
    -218,75 (-1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,48
    +6,69 (+1,29 %)
     
  • S&P 500

    4 045,60
    +27,83 (+0,69 %)
     

"Plan de souveraineté" : les producteurs français de fruits et légumes en appellent à l'État

Jasmine Lin / Pixabay

Objectif reconquête : les producteurs français de fruits et légumes ont annoncé jeudi 12 janvier chercher les moyens de couvrir 60% de la consommation nationale, contre 50% actuellement, grâce notamment au "plan de souveraineté" promis par le gouvernement. Annoncé dans les semaines suivant l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le "plan de résilience" de l'exécutif prévoyait, dans son volet agricole, de renforcer la souveraineté alimentaire de la France en réduisant sa dépendance aux importations.

Premier levier actionné : un "plan de souveraineté de moyen et long terme pour la filière" des fruits et légumes est en construction afin qu'elle "puisse inverser la tendance des courbes de production à horizon 2030", selon une communication fin septembre du ministère de l'Agriculture - et de la Souveraineté alimentaire -.

La France produit la moitié des fruits et légumes consommés sur son sol (environ 40% des fruits et 60% pour les légumes), selon l'interprofession des fruits et légumes frais Interfel. Les producteurs veulent porter cet approvisionnement national "autour de 60%" d'ici dix à quinze ans, a déclaré le président d'Interfel Laurent Grandin, lors d'une conférence de presse. Sans inversion de la tendance, le taux menace de descendre à "35, 40% dans une dizaine d'années, ce qui ne nous paraît pas acceptable dans un pays comme la France", a-t-il avancé. Ce déclin est selon lui "essentiellement lié à une perte de compétitivité". "Si on ne veut pas disparaître demain, c'est aujourd'hui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pass Warner : The Last of Us, Rick et Morty... Que pourrons-nous voir avec le nouveau service d'Amazon Prime Video ?
Place du Marché (ex-Toupargel) placée en liquidation judiciaire, 1.900 emplois supprimés
À quelle vitesse un avion risque-t-il l’aquaplaning ?
Elon Musk au Guinness des records après avoir perdu une partie de sa fortune
Veolia : les salariés désormais premiers actionnaires